Les Femmes de Pastef exigent la restitution du passeport d'Ousmane Sonko

Ousmane Sonko qui manœuvre pour obtenir la mainlevée de son contrôle judiciaire, bénéficie d’un soutien de taille.

Ousmane Sonko en tournée lors de la campagne présidentielle de 2019

.

Le Collectif des femmes patriotes vole au secours du leader du Pastef. Ledit Collectif monte au créneau pour exiger la restitution immédiate du passeport d'Ousmane Sonko. Elles ont également lancé un appel aux chefs religieux et la société civile à intervenir. Car, d’après elles, le dossier « Sweet Beauté » est vide.

Pour Mame Bineta Djiba, porte-parole dudit collectif, cette affaire ne nécessite pas toute cette procédure judiciaire allant jusqu’à la confiscation du passeport de leur leader.

« Il y a un an, une justice armée, partiale et partisane mettait sous contrôle judiciaire le député Ousmane Sonko pour un dossier vide, léger. Nous sonnons la fin de la récréation et exigeons la restitution sans délai du passeport de l’honorable député par ailleurs maire de la commune de Ziguinchor », prévient la porte-parole.

ADVERTISEMENT

Le collectif, qui compte sur la médiation des chefs religieux, fait également appel aux mouvements et à la société civile afin de faire réagir le Président qui, depuis un an, reste muet face à cette affaire.

« Nous lançons un appel à l’endroit des chefs et guides religieux pour qu’ils fassent entendre raison à l’Etat du Sénégal, à sa tête Monsieur Macky Sall. Nous lançons aussi un appel à l’endroit de la société civile, des mouvements à l’image du M2D, de Y’en a marre… », ont soutenu ces femmes, très déterminées.

En effet, elles ne comptent pas croiser les bras et n’excluent pas à organiser une marche. « Si nous constatons qu’il n’y pas d’évolution, nous allons faire une marche dans les prochains jours. Ousmane Sonko, en tant que maire, a besoin de son passeport pour obtenir des partenariats à l’international pour l’avenir de la commune de Ziguinchor et du Sénégal », soutient la porte-parole.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le tonton saï-saï viole sa voisine mineure qui lui lavait le linge

Le tonton "saï-saï" viole sa voisine mineure qui lui lavait le linge

'Il ne peut y avoir de passation de pouvoir s’il n’y a pas d’élection'

'Il ne peut y avoir de passation de pouvoir s’il n’y a pas d’élection'

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

ADVERTISEMENT