Macky Sall : un grand oral sur fond de répression

Ce samedi, le chef de l'Etat Macky Sall a accordé un entretien au Groupe Futurs Média (GFM). Sur le plateau "Yoon Wi" de la RFM, il a abordé la question de sa 3e candidature, les affaires Ousmane Sonko, la répression des manifestations...

Macky Sall

D'emblée, le président de la République a démenti samedi l’existence au Sénégal de personnes détenues pour des raisons politiques. ‘’Il n’existe pas de détenus politiques au Sénégal. Si je ne tolérais pas tout ce qu’on dit du président de la République, ce serait difficile’’, a déclaré Macky Sall. ‘’La notion de ‘détenu politique’ est impropre’’, a-t-il ajouté.

Le débat sur la troisième candidature de Macky Sall s'est invité à l'émission "Yoon Wi" où il était l'invité ce samedi. Face au journaliste de la RFM, Assane Gueye, le chef de l'État a encore fait perdurer le suspens. Il a fait savoir aux Sénégalais et ceux qui sont pressés de l'entendre se prononcer sur cette de prendre en mal leur patience.

« Je parlerai le moment venu. Ce dont je suis conscient est que je suis avec des collaborateurs. Et le moment venu nous allons traiter cette question et en parler. Parce que si j'avais écouté certains, le débat sur le sujet du 3e mandat allait être abordé bien avant 2019, c'est-à-dire en 2012. Il y a n'en qui, au lieu de voir ce que le président a accompli durant son magistère, ils cherchent à savoir quand il quittera le Palais", a indiqué le président Sall.

Appel au dialogue

C’est avec cette raillerie populaire wolof que le président Macky Sall a répondu à la décision de l’opposition de décliner son appel au dialogue qu’il a réitéré ce samedi matin lors de son traditionnel discours d’Aïd al fitr. Selon lui, si l’opposition a décidé de boycotter c’est qu’elle n’est pas intéressée par le dialogue pour la recherche de la paix et de la stabilité du pays.

ADVERTISEMENT

Le vibrant hommage à Marième Faye

“Marième, depuis que je la connais, elle m’a dédié toute sa vie. Quand on s’est marié et qu’on a eu notre fils aîné, elle a quitté l’université pour se consacrer à son éducation. Marième, depuis toujours et toute sa vie, elle s’est battue pour ma réussite. Maintenant, elle a un rôle important et quand je dois prendre une décision j’en parle avec elle. Elle ne prend pas les décisions mais c’est une oreille attentive”, a déclaré le chef de l’État.

Ci-dessous l'intégralité de l'entretien

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Trafic de drogue à Keur Massar : trois dealers dont un étudiant arrêtés !

Trafic de drogue à Keur Massar : trois dealers dont un étudiant arrêtés !

ADVERTISEMENT