Nationalité suisse :Cheikh Tidiane Dièye dément et accuse le régime

Candidat à la Présidentielle, Cheikh Tidiane Diéye a été accusé de détenir la nationalité suisse. Dans un texte, il nie catégoriquement.

cheikh tidiane dièye

Après le cas de Rose Wardini dont la preuve de sa présence sur les listes électorales françaises a été rendue publique avant-hier, des rumeurs ont commencé à circuler sur d’autres candidats retenus par le Conseil constitutionnel qui détiendraient une autre nationalité que celle sénégalaise.

Cheikh Tidiane Dièye qui est cité parmi eux a tenu à démentir ces accusations. « Des informations circulent depuis quelque temps au sujet de la nationalité de certains candidats. Celles-ci m’attribuent la nationalité suisse », fait-il noter avant de préciser : « je suis de père et de mère Sénégalais. Je n’ai pas une autre nationalité. Je n’ai jamais cherché à obtenir ou eu aucune autre nationalité que celle du Sénégal. J’ai résidé en Suisse de 1998 à 2002 pour mes études. Comme tous les étudiants, j’y ai séjourné avec un permis de séjour etudiant B. Permis que j’ai rendu aussitôt après mon diplôme pour rentrer chez moi ».

A en croire M. Dièye, pour avoir la naturalisation dans ce pays, il faut y avoir séjourné au moins 10 ans dont trois sur les cinq ans ayant précédé le dépôt de la demande. « Je suis monogame, marié une seule fois, à une épouse Sénégalaise de père et mère Sénégalais, qui elle-même n’a aucune autre nationalité. En dehors de ma période d’études, je n’ai jamais séjourné dans aucun autre pays pour plus d’un mois, toujours pour des raisons professionnelles », informe t-il.

« Je n’ai pas une autre nationalité »

Pour lui, tout ceci, c’est l’œuvre du régime qui cherche depuis le début à lui coller des motifs. « Il est clair que les médiocres et incapables qui me poursuivent depuis longtemps pour me trouver la petite bête vont devoir courir encore. Aussitôt après la validation de ma candidature par le Conseil constitutionnel, ils sont allés chercher ma supposée ‘’double nationalité’’ du côté de la France. Lorsque que je leur ai dit publiquement qu’ils faisaient fausse route et que c’est plutôt du côté de la Suisse qu’il fallait, peut-être, chercher, s’ils étaient plus malins, puisque j’y ai séjourné pendant quatre ans pour mes études, ils ont foncé, sans réfléchir, vers cette nouvelle proie. Ils viennent de se fracasser », ironise-t-il.

ADVERTISEMENT

D’après cheikh Tidiane Dièye, après la Suisse, ils iront sûrement chercher au Nigeria, au Ghana, en Côte d’Ivoire, en Gambie, aux Comores, au Vietnam, entre autres pays où il voyage régulièrement. « Je ne me laisserai pas divertir par ces loosers, car je n’ai pas le temps pour ergoter sur des bagatelles. Focus ! Nous avons un projet à proposer aux Sénégalais ; un système corrompu à déboulonner ; une élection à remporter » ; « Libérez le candidat Bassirou Diomaye Faye pour qu’il batte campagne ; Libérez Ousmane Sonko et tous les prisonniers politiques car vous n’avez rien sur eux. Organisez l’élection à date car aucun report ne sera permis. « Force restera à la loi et aucune manifestation ne sera autorisée. Ce pays a besoin de paix ! Préparez-vous à rendre le pouvoir et à partir », déclare Cheikh Tidiane Dièye.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT