Radié du fichier électoral, Ousmane Sonko a reçu sa notification

RFI confirme que Ousmane Sonko a été radié des listes du fichier électoral.

Ousmane Sonko

L'Observateur parlait d'une radiation du fichier électoral du leader de Pastef. Rfi a appris qu'une notification lui a bien été adressée suite à sa condamnation à deux ans de prison ferme le 1er juin pour « corruption de la jeunesse », dans l'affaire où une employée d'un salon de massage l'accusait de viols.

Selon les autorités, puisqu’il a été jugé par contumace, c'est-à-dire en son absence, la condamnation de M. Sonko est définitive, et donc son éligibilité saute. Cette radiation pourrait empêcher M. Sonko d'être éligible, et donc d'être candidat à l'élection présidentielle de février 2024.

Une radiation pourtant contestée par le camp de l'opposant : El Malick Ndiaye, responsable de la communication de son parti, le Pastef, assure qu'aucune notification n'a été reçue « ni par le parti, ni par le premier concerné ». Le dirigeant politique, actuellement en grève de la faim, est en prison depuis le 31 juillet, inculpé notamment pour appel à l'insurrection dans une autre affaire judiciaire.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT