Rapport 'accablant' de la Cour des comptes : la promesse de Macky Sall

Le président de la République, Macky Sall, a assuré, lors de son discours à la Nation samedi 31 décembre, que l’exploitation du rapport de la Cour des comptes sur la gestion financière de la pandémie de COVID-19 va suivre son cours conformément aux dispositions de la loi.

Début 2020, le président Macky Sall a chargé son beau-frère Mansour Faye, alors ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, de l'exécution du plan d'urgence de lutte contre la Covid-19. Des denrées de première nécessité, dont du riz, devaient être distribuées aux populations qui allaient vivre pendant de longs mois sous couvre-feu.

« Dans le même esprit de bonne gouvernance des affaires publiques, l’exploitation du rapport de la Cour des comptes sur la gestion financière de la pandémie de COVID-19 suivra son cours conformément aux dispositions légales et réglementaires en la matière », a-t-il dans son message à la nation, à l’occasion du nouvel an.

Des fautes de gestion et autres manquements ont été révélés par un rapport de la Cour des comptes sur la gestion financière de la pandémie de Covid-19 récemment rendu public.

Les auditeurs de cette juridiction ont pointé du doigt une partie de la gestion du Fonds de riposte contre les effets de la pandémie de Covid-19. Ils ont formulé des recommandations et demandé des poursuites judiciaires contre des directeurs de l’administration générale et de l’équipement (DAGE) de certains ministères.

Le gouvernement, par la voix du ministre des Finances et du Budget, Mamadou Moustapha Ba, a assuré de son engagement à donner suite aux recommandations des auditeurs, tout en précisant que le montant total des manquements incriminés s’élevait à 6, 6 milliards de francs CFA, correspondant à 0, 7 % des 1000 milliards injectés dans le Programme de résilience économique et sociale (PRES).

ADVERTISEMENT

Des membres de l'opposition, de la Société civile ainsi que des activistes ont participé, vendredi 30 décembre 2022, à un rassemblement de protestation contre les manquements notés dans la gestion de ce fonds de riposte contre la pandémie de Covid-19 et réclamé des poursuites judiciaires contre les responsables présumés.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

ADVERTISEMENT