Résultats des législatives: le suspens commence à inquiéter les électeurs

Depuis le Dimanche, les électeurs attendent les résultats qui sont ressortis des urnes. À Dakar, l'attente suscite pour certains des inquiétudes sur la véracité des résultats qui seront proclamés par la commission nationale de recensement des votes.

Mermoz, Dakar

Les résultats des élections législatives alimentent plusieurs débats depuis le dimanche. À Mermoz, un quartier résidentiel de Dakar, Mamadou Bâ tient sur un coin une cantine de vente des journaux. Son lieu de travail situé dans un milieu ombrageux est le lieu de rencontre de ses amis et autres lecteurs.

Le septuagénaire vêtu d’un boubou traditionnelle bleu s’impatiente pour connaitre le champion des législatives. «Ils veulent faire un hold up électoral c’est pourquoi ils tardent à donner les résultats »déclare Ibrahima, un des amis du vendeur de journaux assis sur une chaise sous un arbre ombrageux.

« Ils avaient dit que les résultats globaux définitifs seront disponibles aujourd’hui » lui répond Oumar, assis sur une brique à quelques mètres. La coalition gouvernementale Benno Bokk Yakaar a connu une défaite après la proclamation des premiers résultats provisoires dans plusieurs communes de la région.

« Benno aura au moins 2 à 3 députés à Dakar » se questionne Mamadou Bâ, originaire du fouta. « Non, ils n'auront aucun siège » lui répond d'un ton ferme le vieux Diémé, le visage caché derrière des lunettes noires. Il met une pause à sa lecture pour apporter des précisions sur la victoire de l'opposition dans les grandes agglomérations comme Dakar. « Les transhumants n'ont pas aidé la majorité présidentielle car les populations ne veulent plus de certaines pratiques » se justifie t-il. « Le maire de la Médina, Bamba Fall a perdu chez lui parcequ'il a tourné le dos à ses populations qui l'ont choisi lors des locales » lui rétorque Oumar, tenant une tasse de café à sa main.

Non loin de Mermoz, à Ouakam, des discussions portent sur la situation politique. Dans cette commune composée de villages de la collectivité "lebou", l'opposition a raflé les votes. Et pourtant, le maire Abdou Aziz Guèye était élu sous la bannière du MPD Liggey lors des locales de Janvier dernier. « Il a rallié Macky Sall et nous lui avons tourné le dos » déclare Awa Diao avec un sentiment de fierté.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pourquoi il est dangereux d'utiliser de l'eau de javel dans la maison

Pourquoi il est dangereux d'utiliser de l'eau de javel dans la maison

Élections des membres du HCCT: l'inter coalition Yewwi- Wallu ne participera pas

Élections des membres du HCCT: l'inter coalition Yewwi- Wallu ne participera pas

Rufisque : 100 migrants portés disparus

Rufisque : 100 migrants portés disparus

Maroc: le film de l'accident de Wally Seck raconté par son manager

Maroc: le film de l'accident de Wally Seck raconté par son manager

Justice: vers une composition incomplète du conseil constitutionnel !

Justice: vers une composition incomplète du conseil constitutionnel !

WhatsApp annonce une très bonne nouvelle !

WhatsApp annonce une très bonne nouvelle !

La Guinée de mal en pis [Opinion du Contributeur]

La Guinée de mal en pis [Opinion du Contributeur]

Mondial 2022: la date du match d'ouverture repoussée

Mondial 2022: la date du match d'ouverture repoussée

Harcelé par Kanye West, Pete Davidson prend une décision radicale

Harcelé par Kanye West, Pete Davidson prend une décision radicale