ADVERTISEMENT

Sa liste nationale rejetée, 'Yewwi Askan Wi' en ordre de bataille

La "grande" coalition de l'opposition ne va pas se contenter des uniques voies de recours légales pour défaire la décision de la DGE (Direction des Élections) qui a déclaré irrecevable sa liste nationale titulaire. Une manifestation est prévue ce 3 juin 2022.

Les leaders de Yewwi Askan Wi - Khalifa Sall et Ousmane Sonko

La coalition "Yewwi Askan Wi" mentionne son "désaccord" suite à la publication de l'arrêté ministériel qui déclare irrecevable sa liste nationale en vue des législatives du 31 juillet prochain. Dans un communiqué parvenu à la rédaction, Déthié Fall et Cie déclarent l'arrêté non seulement "inique", mais aussi "illégal" du fait que "tous les points sont contraires aux dispositions pertinentes du code électoral".

ADVERTISEMENT

"Yewwi Askan Wi" dit à cet effet, prendre à témoin l'opinion publique nationale et internationale sur "une énième forfaiture et sur le parti pris manifeste et assumé du ministre de l'Intérieur qui était plus attendu sur l'irrecevabilité de la liste de Benno Bokk Bokk Yakkar qui n'a respecté ni l'obligation de parte ni le nombre maximal fixé pour le parrainage."

Le ministre de l'Intérieur pointé du doigt

C'est dans cette logique, arguent les responsables de YAW, qu'il "faut aussi analyser la décision illégale du ministre de l'Intérieur déclarant irrecevable la liste de titulaires de Yewwi Askan Wi sans aucun fondement juridique. Au surplus, le procédé de la grosse ficelle consistant à valider la liste de titulaires et à déclarer irrecevable la liste de suppléants de Benno Bokk Yakaar, ne peut prospérer face aux dispositions pertinentes du Code électoral relatives à l'unicité de la liste de candidats et à l'exigence de la parité".

Déthié Fall et ses camarades qui sont en ordre de bataille estiment que "cette provocation inacceptable du pouvoir appelle une riposte énergique." Dans cet ordre d'idées, Yewwi Askan Wi réaffirme "sa détermination à s'opposer par tous moyens à l'obstination de Macky Sall à éliminer l'opposition par des procédés illégaux et le rend responsable de tout ce qui adviendra".

Au delà des voies de recours légales, la coalition donne rendez-vous dans les prochaines heures en perspective de la manifestation populaire du vendredi 3 juin 2022 à la Place de la Nation.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Affaire Keita Baldé-Wanda Nara : nouvelle révélation

Affaire Keita Baldé-Wanda Nara : nouvelle révélation

Gabriel Jesus se serait séparé de sa petite amie 8 mois après la naissance de leur fille

Gabriel Jesus se serait séparé de sa petite amie 8 mois après la naissance de leur fille

Découvrez les bienfaits du café sans sucre

Découvrez les bienfaits du café sans sucre

Vous allez adorer la lecture après avoir lu cet article !

Vous allez adorer la lecture après avoir lu cet article !

Comment l'élégance renforce-t-elle la confiance en soi ?

Comment l'élégance renforce-t-elle la confiance en soi ?

Que faire quand on a peur des araignées ?

Que faire quand on a peur des araignées ?

Présumée agression sexuelle, Dani Alves serait-il lâché par sa femme ?

Présumée agression sexuelle, Dani Alves serait-il lâché par sa femme ?

Pape Gueye va rejoindre Séville en prêt

Pape Gueye va rejoindre Séville en prêt

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

ADVERTISEMENT