ADVERTISEMENT

Sénégal : La pauvreté a baissé de 5% selon Macky Sall

Le chef de l’Etat a procédé au lancement de l'opération Cash transfert hier mardi 10 mai.

Macky Sall lance l'opération Cash transfert

L’ANSD (Agence nationale des statistiques et de la démographie), dans son Enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages au Sénégal (EHCVM), qui a fait beaucoup de bruit dernièrement, avait annoncé que le nombre de pauvres a augmenté de 200 mille individus au Sénégal, entre 2011 et 2019, même si la population a crû. Mettant à contribution la Deu­xième enquête de suivi de la pauvreté au Sénégal (Esps II) produite par elle en 2011, cette institution a affirmé dans son Ehcvm que « comparativement à l’Esps-II, les résultats de l’enquête Ehcvm indiquent qu’au niveau national, le taux de pauvreté a baissé de 5 points de pourcentage entre 2011 et 2018/2019 pour se situer à 37,8% ».

ADVERTISEMENT

Le document précise de manière comparative que « le taux de pauvreté monétaire est estimé à 37,8% en 2018/2019, soit une baisse du niveau de pauvreté de cinq points par rapport à 2011 (42,8%) à l’issue des travaux de raccordement. Malgré cette baisse du taux de pauvreté, le nombre de pauvres a augmenté au Sénégal (5 832 008 en 2011 contre 6 032 379 en 2018) ».

Cette affirmation sur l’augmentation du nombre de pauvres a fait débat, quand le ministre de l’Economie, de la coopération et du Plan, Amadou Hott, s’est permis de donner sa lecture de ces chiffres, pour affirmer que, contrairement à ce qui était compris, le taux de pauvreté avait fortement reculé au Sénégal du fait d’un bond démographique.

Le chef de l’Etat qui lançait hier mardi les opérations de transferts monétaires exceptionnels pour les ménages du Registre national unique (RNU) confirme, affirme que la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales constitue une priorité de sa politique matérialisée dans l’acte 2 du Plan Sénégal émergent : capital humain, protection sociale et développement durable. « Grâce aux efforts conjugués du gouvernement du Sénégal et des partenaires le taux de pauvreté au Sénégal a diminué de 5 % en attendant les résultats consolidant de la dernière enquête qui seront disponible en décembre 2022 », révèle-t-il.

À en croire le chef de l’Etat, cette performance est le résultat des investissements soutenus dans les projets et programmes d’équité orientés vers la lutte contre les inégalités sociales, l’accès aux services sociaux de base particulièrement pour les catégories les plus défavorisées. Ce programme national de bourses de sécurité sociale, donne trimestriellement 25 mille francs en plus d’un accompagnement dans le domaine de la santé, de l’éducation et de l’état-civil.

« Cette politique de protection sociale ne se limite pas seulement à la lutte contre l’extrême pauvreté, mais elle intègre l’autonomisation des personnes. Cette autonomisation est très importante, elle contribue à améliorer les conditions de vie des populations donc à l’élimination de la pauvreté et de s’émanciper », souligne Macky Sall.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

Mort du couturier Paco Rabanne à l'âge de 88 ans !

Mort du couturier Paco Rabanne à l'âge de 88 ans !

Douleur, haine, extase : clap de fin de la saison 1 de 'Salma'

Douleur, haine, extase : clap de fin de la saison 1 de 'Salma'

Sénégal : les « engraisseurs » de Sonko [Opinion du Contributeur]

Sénégal : les « engraisseurs » de Sonko [Opinion du Contributeur]

Gestion 'nébuleuse' du Fonds Covid-19 : une plainte collective et une pétition lancées

Gestion 'nébuleuse' du Fonds Covid-19 : une plainte collective et une pétition lancées

'7 seconds' de Youssou N’Dour dans le Billboard Hot 100

'7 seconds' de Youssou N’Dour dans le Billboard Hot 100

Huit (8) Africains nominés aux Grammy Awards 2023

Huit (8) Africains nominés aux Grammy Awards 2023

Industrie hôtelière africaine : 90% des acteurs optimistes pour 2023/2024 (rapport)

Industrie hôtelière africaine : 90% des acteurs optimistes pour 2023/2024 (rapport)

Elle étrangle son bébé et se rend à l’état civil pour obtenir un certificat d’inhumation

Elle étrangle son bébé et se rend à l’état civil pour obtenir un certificat d’inhumation

ADVERTISEMENT