Soutien à Ousmane Sonko, une française visée pour séjour irrégulier au Sénégal

Le dossier concernant Coline Fay est allé en instruction. Cette ressortissante française présente au Sénégal depuis un an, âgée de 26 ans et originaire de la ville d'Echirolles, avait été interpellée vendredi dernier devant la Cour suprême rappelle le quotidien Libération. Ce en même temps que les nommés El Hadji Barro, Malang Mané, Ibrahima Manga, Ousmane Tamba et Benoit Sambou.

Coline Fay

Le parquet a demandé, contre tous, l'ouverture d'une information judiciaire pour actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique mais aussi complot contre l'autorité de l'Etat. Le dossier a été confié au juge du deuxième cabinet qui a placé sous mandat de dépôt les mis en cause. Pour Coline Fay, en plus des incriminations de base, le parquet a visé le délit de « séjour irrégulier » au Sénégal soulignent nos confrères de Libé.

Coline Fay animait un groupe au nom de la Jeunesse patriotiques du Sénégal (Jps) avec quelques 500 membres. Les enquêteurs lui reprochent des messages partagés dans ce groupe, notamment de demander aux membres de descendre sur le terrain le jour du 17 novembre et des prises photographiques faites devant la Cour suprême.

Face aux policiers, Coline Fay a indiqué que, même si elle n'est pas Sénégalaise, elle soutient et assume son soutien à Ousmane Sonko. Pour rappel, un groupe de manifestants a été arrêté devant la Cour suprême le 17 novembre 2023. Les sept jeunes ont été présentés au procureur pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, complot contre l’autorité de l’Etat, actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique et à occasionner des troubles politiques.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT