'Taxawu' refuse le divorce d'avec 'Yewwi'

La décision des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) d'exclure Taxawu Sénégal de Khalifa Sall est "nulle", selon les membres de ladite coalition dirigée par l’ex maire de Dakar.

Yewwi Askanwi (1)

La participation de Taxawu Sénégal au Dialogue politique avait jeté de l’huile sur le feu en isolant le parti de Khalifa Sall au sein de YAW qui était opposé à ce conclave. L’éjection de Abass Fall de son poste de premier adjoint au maire est la goutte de trop. De son côté, les responsables de Taxawu Sénégal mettent en lumière les incohérences de cette coalition qui a décidé de se mettre au service d’un homme politique, Ousmane Sonko, au détriment des autres leaders de Yewwi.

Taxawu Senegaal de Khalifa Sall s’indigne du prétexte « fallacieux » avancé par la conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi pour annoncer une fin de compagnonnage, sans prendre le soin de respecter le document de l’Accord Cadre de YAW qui stipule que « la conférence des Leaders est l’instance suprême de la Coalition. Ses décisions sont prises suivant la règle du consensus. »

Contrairement à ce qui est dit et qui ne reflète pas la vérité, l’élection du bureau municipal de la Ville de Dakar, suite à la décision de la Cour d’appel pour non-respect de la parité et l'insistance du Préfet de Dakar à se conformer au risque de voir toutes les délibérations rejetées s’est faite en « concertation avec tous les partis politiques ayant des conseillers municipaux », explique le mouvement dans un communiqué. A ce titre, Taxawu Senegaal se félicite de la « maturité politique » dont ont fait preuve les différents conseillers municipaux impliqués dans cette élection qui a abouti à la mise en place d’un bureau municipal qui représente la diversité des sensibilités politiques.

La plateforme Taxawu Senegaal, initiatrice de la coalition Yewwi Askan Wi, « refuse » de s’enfermer dans un débat stérile au moment où les enjeux qui touchent la vie quotidienne de chacun d'entre nous appellent à la mobilisation de toutes les énergies. Taxawu Senegaal rappelle que l’avenir du Sénégal dépend de « notre capacité à dépasser les calculs politiciens, à collaborer dans la vérité, à innover et à mettre en œuvre des solutions pérennes pour le Sénégal ».

Aujourd’hui plus qu’hier, la plateforme Taxawu Senegaal attachée à tous les combats de principe déjà engagés, reste « ouverte au dialogue constructif avec tous les acteurs politiques et sociaux qui partagent notre engagement de développement harmonieux du Sénégal, car l’enjeu pour nous ne saurait être l’héritage d’un allié politique ». Après l’éviction du responsable de Pastef Abass Fall de son poste de premier adjoint au maire de la ville de Dakar mercredi, les présidents de Yewwi se sont fendus d'un communiqué pour annoncer la fin de leur compagnonnage avec Khalifa Ababacar Sall. Ils accusent ce dernier de « trahison ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT