143 millions FCFA détournés à Sonatel : le 'hacker' se dédouane

Accusé d’avoir pompé 143 millions de FCfa des comptes de la Sonatel, le supposé hacker Massa Diouf se lave à grande eau.

le siège de la Sonatel à Dakar

Massa Diouf est au cœur d’une complexe affaire d’escroquerie sur fond de détournement de fonds à la Sonatel portant sur 143 millions de FCFA via Orange Money. L'affaire a été ébruitée par L'Observateur. À la parution de l’article de ce journal, Massa Diop est sorti de sa réserve depuis son retranchement au royaume chérifien. Âgé de 36 ans, marié et père de 3 enfants, cet ingénieur de conception de formation livre sa part de vérité.

D’emblée, renseigne L'OBS, il a reconnu avoir collaboré avec la dame Oulimata Diagne. «Je dirige une structure Digital Télécoms Services Sas créée en 2021. On a mis en place un réseau de transfert d’argent dénommé Assirou. On a mis en place un réseau, point de transfert d’argent. Mais en clair, dans ce domaine, nous avons un statut de grossiste dans la collaboration avec des opérateurs de la place, dont notamment « Wizall » - «Orange Money » -« Wave », a-t-il confié.

Il ajoute : «Je suis le manager des activités. Nous sommes présents à Dakar, Kolda, Saint-Louis et Matam. Le 16 janvier 2023, la Sonatel m’a contacté par le biais de son agent, Moussa Cissokho, qui m’a dit que, «par erreur, un dépôt de 50 millions FCfa a été effectué sur l’une des puces qui fait partie de notre réseau. Que le montant est destiné à honorer une commande d’Unité de Valeur (Uv) Orange Money pour le compte d’une autre personne. Il me précise qu’une somme de 5 013 500 FCfa a été soustraite juste après ce dépôt. Pour en attester, Cissokho m’a communiqué le numéro sur lequel ladite transaction a été faite. Puisque la carte Sim est identifiée à notre structure, j’ai pris l’engagement de restituer la somme. Ce que j’ai fait le 18 janvier 2023, via la Bank Of Africa.»

Il poursuit : « Je précise que c’est Moussa Sissokho lui-même qui a reçu le montant restitué. Cependant, je m’étais permis de lui demander des explications poussées sur les circonstances de cette erreur. Il m’a répondu qu’une enquête interne sera faite et que les responsabilités seront situées. Je relève au passage qu’il n’avait pas manqué de porter des soupçons sur des collègues à lui», a plaidé Massa Diouf. Pour attester de sa bonne foi, ce surdoué de l’informatique a mis à la disposition de L’Obs., le reçu de versement en espèces pour le compte de Orange Finances Mobiles Sénégal. Un document daté du 18-01-2023 portant référence:E 015590/MHX.»

"L’erreur vient de la Sonatel"

ADVERTISEMENT

Interpellé sur les circonstances de ce détournement au préjudice de la Sonatel, Moussa déballe : «Je me suis établi au Maroc avec ma famille depuis février 2020. Mon épouse travaille ici. Elle a un contrat à durée indéterminée. Entre-temps, nous sommes revenus au Sénégal pour un séjour de deux semaines. Je travaille également ici dans une entreprise. Je suis ingénieur de conception. J’ai une expérience de 10 ans dans le domaine, mais je ne sais pas comment hacké un système informatique. Nous concevons des logiciels, des sites Web et développons des applications. Dans cette affaire, il est question d’une erreur au sein de la Sonatel et je peux comprendre qu’ils (les responsables compétents) se sont trompés de numéro. Mais qu’ils m’accusent d’avoir piraté leur système informatique est absurde. Mieux, nous n'avons déposé aucun document à la Sonatel ni même commandé un de ses produits. Je ne sais pas comment une commande d’Uv Orange Money se fait», a-t-il assuré.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT