Accident à Kaffrine : 'Nous prendrons toutes les mesures que requiert cette situation' - Macky Sall

Le président de la République, Macky Sall, s’est exprimé devant la porte d’accueil de l’Hôpital de Kaffrine, dimanche, après avoir rendu visite à la centaine de blessés pris en charge dans ledit établissement sanitaire.

Le président de la République Macky Sall a fait une déclaration depuis l'Hôpital de Kaffrine, dimanche 8 janvier 2023.

Le chef de l’Etat a annoncé une rupture dans le système des transports et de fortes mesures. Il veut des décisions détaillées après le Conseil interministériel de ce lundi sur la question. « Bien sûr, cet accident nous montre qu’il y a des ruptures à opérer. Et il y a des mesures à prendre et ces mesures seront prises pour mettre un terme à cette situation. On ne peut pas exposer la vie de nos compatriotes dans un système de transport qui fait fi du respect de la vie humaine. Nous avons perdu beaucoup de jeunes dans cet accident. », a déclaré le Chef de l'Etat.

Il poursuit : « Dès demain, le Premier ministre réunira un Conseil interministériel qui va impliquer le monde du transport, les transporteurs, les chauffeurs, les assureurs, les services de sécurité pour voir les mesures à prendre sur l’état des véhicules, le contrôle technique, les conditions d’établissement des permis de conduire, sur les conditions des délivrance des attestations de visites techniques et sur les horaires de transport, pour ce qui concerne les véhicules de transport. Alors toutes ces mesures devront être identifiées et nous prendrons toutes les mesures que requiert cette situation. Parce qu’autrement, nous allons revivre les mêmes drames à l’avenir. »

Macky Sall ajoute : « l’usure des pneus, l’usure des véhicules, la transformation de véhicules en violation des normes de sécurité doit cesser dans notre pays. Et j’attends du Gouvernement qu’il me donne dès demain les mesures à prendre et elles seront prises ».

Il a réaffirmé l’engagement de l’Etat a accompagner le secteur des transport, à travers notamment le renouvellement du parc automobile et la limitation de l'âge des véhicules.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

ADVERTISEMENT