Adja Thiaré Diaw, l'accusatrice de Kalifone, envoyée en psychiatrie !

Le mannequin Adja Thiaré Diaw qui accuse Kalifone Sall de viol est hospitalisé au service psychiatrique de l'hôpital Principal de Dakar.

Adja Thiaré et Kaliphone

Adja Thiaré souffre-t-elle de troubles psychologiques ? Malade, elle est hospitalisée au service psychiatrique de l'hôpital Principal de Dakar, rapporte ses avocats. Conséquence, elle n'assistera pas à son procès avec Kalifone Sall prévu ce jeudi 6 octobre 2022 au Tribunal de Dakar.

ADVERTISEMENT

Initialement prévu lundi dernier, le procès de Kalifone pour coups et blessures volontaires, a été renvoyé à ce jeudi pour la comparution du mannequin qui est toujours en hospitalisation. Mais l’activiste devrait être seul à la barre. Selon les avocats de Adja Thiaré Diaw, leur client ne pourra pas se déplace jusqu'au tribunal vu son état de santé.

«Ça sera très compliqué pour qu’elle vienne, confie-t-il au journal. On avait fait la promesse qu’elle allait venir parce que nous avons estimé que nous pouvions la faire comparaître à l’audience de ce jeudi. On a été à l’hôpital à deux reprises pour ça, mais le médecin traitant nous a dit qu’elle ne peut pas bouger », renseigne un de ses avocats.

Pour pallier son absence, sa défense va proposer au juge de faire témoigner le médecin traitant de Adja Thiaré. «Nous lui (médecin) avons demandé de venir, mais il attend l’autorisation du juge. Il nous a dit qu’il est disposé à venir éclairer la lanterne du tribunal», renseigne la robe noire ».

Adja Thiaré a durement battue par Kalifone qui lui a causé des blessures ayant entraîné une ITT de 8 jours. Le visage balafré, Adja Thiaré expliquait sa mésaventure : « J’ai beaucoup entendu parler des violences sexuelles et de femmes battues. Je viens d’être la victime d’un homme malade. A présent, je m’éloigne des hommes. Je ne veux plus entendre parler de vous. Un appel et j’ai été sauvée. Et sans cet appel. Aujourd’hui, je ne serai plus. Cette affaire ne restera pas impunie. J’ai honte de monter mon visage. Il m’a tout enlevé. Ma joie de vivre. Tout. Moi qui aimais me regarder devant le miroir. Je n’ose plus. Cet homme est connu dans le Sénégal. Il s’appelle Kaliphone Sall. Et il ne s’échappera pas. Le pire c’est ce gardien qui le voyait me frapper. Il n’a pas bougé d’un iota. Je l’ai supplié d’appeler ma mère ou la police. Il n’a rien fait »

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

De Gea se moque de l'Espagne après son élimination

De Gea se moque de l'Espagne après son élimination

'Tilala' : Bambaly Seck dévoile le clip de la chanson dédiée à son père

'Tilala' : Bambaly Seck dévoile le clip de la chanson dédiée à son père

Mondial 2022 : Cinq sélectionneurs ne sont plus en poste

Mondial 2022 : Cinq sélectionneurs ne sont plus en poste

Messi veut battre un nouveau record

Messi veut battre un nouveau record

Débaptisation des rues par la Cour suprême : Sonko dément

Débaptisation des rues par la Cour suprême : Sonko dément

Usurpation d'identité : l'actrice Coumba Bou Ndaw traine ses détracteurs en justice

Usurpation d'identité : l'actrice Coumba Bou Ndaw traine ses détracteurs en justice

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

PAN-Cette comparaison sans raison [Opinion du Contributeur]

PAN-Cette comparaison sans raison [Opinion du Contributeur]

ADVERTISEMENT