ADVERTISEMENT

Agression à la Zone de captage : l'un des assaillants arrêté !

Hier, l’un des auteurs d’une agression spectaculaire en plein jour dans une maison à la Zone de captage, a été arrêté. Son complice déjà identifié est, lui, activement recherché.

Homme menotté lors d'une arrestation (illustration)

La scène est sidérante. Les images terribles pour tous les citoyens de ce pays qui se demandent comment se débarrasser de la gangrène des agresseurs. Car, ils s’enhardissent. Dans la vidéo qui fait le buzz sur la toile, on voit une moto fonçait dans une maison dont la porte d’entrée est entrouverte. Mais, l’engin ne peut pas s’engouffrer entièrement, à cause des escaliers.

ADVERTISEMENT

Descendu de la moto, le propriétaire essaie de refermer la porte derrière lui. Il a à peine le temps d’esquisser un geste qu’arrivent deux individus. L’un se saisit de la moto et tire vers lui pour la faire sortir. Mais, le propriétaire ne se laisse pas faire ; il tire aussi de son côté. Intervient alors le deuxième agresseur armé d’une machette. Il se met à frapper à l’aveuglette pour lui faire lâcher prise. Le jeune homme a le temps d’enlever sa main, avant que la lame ne la sectionne.

Les deux comparses réussissent à sortir la moto de là. Ils rejoignent un troisième complice qui attend dehors juché sur un autre scooter. Rapidement, ils enfourchent la moto volée, l’allument et disparaissent dans la nature. Derrière, on entend les commentaires des occupants de la maison qui filment, en même temps, la scène. Les faits ont lieu, hier, dans un quartier de la Zone de Captage, au moment où le lutteur Zarco quittait sa maison pour rallier le stade où il devait affronter Baye Mandione. Un combat qui s’est soldé par la victoire de l’enfant de Grand-Yoff sur celui de Thiaroye.

Un fuyard activement recherché

Toutefois, dans cet énième cas d’agression, les malfrats n’ont pas eu le dernier mot. Car, selon nos informations, il y avait un dispositif sécuritaire pour encadrer la foule et sécuriser les lieux, en vue du combat de lutte. Nos interlocuteurs renseignent que des éléments du commissariat central de Dakar et des brigades de recherches des 13 commissariats de police de la banlieue étaient en patrouille dans zone, au moment des faits. Alertés, ils ont pu mettre la main sur l’un des malfaiteurs. Il s’agit d’I. Diouf, un tailleur âgé de 30 ans. Il a été formellement identifié par la victime, lors de leur confrontation, après son arrestation. Son complice, avancent nos sources, est activement recherché.

Huit autres interpellations

Toujours dans la Zone de Captage, renseignent nos sources, 8 autres agresseurs ont été interpellés par les limiers hier, au moment où le convoi du lutteur Zarko s’ébranlait pour se rendre au stade. Il s’agit de M. Bane, B. Bane, A. Ndiaye, M. Sané, G. Diop, A. B. Ndiaye, I. Diouf et une autre personne. Deux couteaux, une pompe neutralisante, une matraque électrique, deux coupe-coupe et un rase-clou ont été trouvés par devers eux.

Ainsi, I. Diouf a été placé en garde-à-vue dans les locaux du commissariat de Grand-Yoff. Six autres agresseurs ont été conduits au commissariat de Dieuppeul. Ils seront remis entre les mains du Procureur pour les délits d’association de malfaiteurs, vol à l’arrachée et détention d’armes blanches.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Procès en appel Madiambal-Téliko : le dossier rejugé le 21 février 2022

Procès en appel Madiambal-Téliko : le dossier rejugé le 21 février 2022

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

ADVERTISEMENT