Aux origines de la clinique SUMA

Suma Assistance, qui fait les choux de la presse, est dans le viseur de la justice depuis l'hospitalisation de Ousmane Sonko dans cette clinique.

La clinique Suma Assistance à la cité Keur Gorgui / Dakar.

Surnommé le docteur des "contestataires", Babacar Niang, en garde à vue, dit tout sur Suma. Né il y a près de 67 ans, grandi à Ngor, le Dr Niang est rentré au Sénégal au milieu des années 1980 et a fondé sa clinique : Suma Assistance. Suma, comme il le définit dans les colonnes de Enquête, est un mot wolof qui signifie ce qui m’appartient.

‘’Suma appartient aux Sénégalais. C’est pourquoi nous sommes partout où se trouvent les Sénégalais. Pas seulement dans les manifestations politiques. Ça fait 36 ans depuis qu’on a commencé à couvrir le Magal de Touba, pour assister les gens gratuitement pendant cinq à six jours. On fait la même chose à Tivaouane et à Popenguine. On a donc une envergure nationale. Comme je l’ai dit, on est partout où on peut trouver les Sénégalais. Et on reçoit toutes sortes de malades. Aujourd’hui même, on a reçu des conducteurs de moto, un monsieur qui avait son pousse-pousse et qui a été blessé… On est là pour les Sénégalais’’.

En tout cas, pour ce qui est de la couverture des rassemblements politiques de l’opposition, Suma est devenu un leader incontestable et incontesté. À chaque fois, explique son fondateur, il y a un dispositif spécial composé d’un médecin, d’un infirmier, d’un ambulancier et d’une ambulance, ainsi que d’autres qui sont en alerte, prêts à se déployer en cas de nécessité. Pour lui, cela n’est pas propre aux manifestations politiques.

‘’Quand il y a eu les événements du stade Demba Diop, c’est nous qui étions sur place. C’est nous qui avions informé le Samu et SOS Médecins. C’est ce dispositif que nous appelons la couverture médicale chez nous. On a aussi notre système qui est basé sur les abonnements. On pense qu’à chaque fois qu’il y a une population, il y a un abonné parmi eux. Pour ces abonnés, on s’est engagé à être avec eux partout où il peut y avoir des problèmes. Tout ce qui nous intéresse, c’est l’être humain, c’est de le soulager et de le laisser partir’’.

ADVERTISEMENT

Pour lui, le Suma s’aligne ainsi sur les standards internationaux. En Europe, explique-t-il, partout où il y a des groupements de plus de 50-100 personnes, le préfet doit mettre en place des systèmes de secours pour tout le monde.

‘’Ici, même les gens en tenue, quand ils se blessent, il n’y a personne pour les assister. On voit de beaux camions d’intervention, mais rien pour secourir. Le ministère de l’Intérieur devait mettre quelques véhicules de secours pour tous. Pas seulement pour les hommes de tenue’’, alerte le spécialiste qui n’a pas manqué de s’interroger sur l’absence des pompiers et du Samu dans la couverture des manifestations politiques.

‘’J’ai une fois demandé pourquoi. Il semblerait qu’il y a une législation qui le leur interdit. Avant, on disait que ce sont les manifestations non autorisées qui ne sont pas couvertes. Mais la vérité est qu’il y a des manifestations autorisées et on ne les voit pas’’.

Révélé au grand public par la Covidgate, le docteur Babacar Niang s’est toujours battu contre les injustices, aux côtés des faibles. Aux Législatives de 2022, il a été investi sur la liste nationale de Jammi Gox Yi dirigée par Fadel Barro. Selon les proches de Doudou Sène, agent à la mairie de Médina tué lors des manifestations alors qu’il défendait sa mairie, Suma l’aurait négligé, parce que, dénoncent-ils, c’est une clinique qui donne la priorité aux partisans du Pastef. Ce que le médecin urgentiste réfute catégoriquement.

Revenant sur l’intervention qui l’a le plus marqué, l’urgentiste déclare sans hésiter : ‘’C’est Mamadou Diop écrasé par le dragon. On avait d’ailleurs donné son nom à une ambulance.’’

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

ADVERTISEMENT