Bataille suprême autour du marché de gré à gré de 71 milliards FCFA

La nébuleuse qui entoure le marché de gré à gré d’un montant de 71 milliards FCFA financé par la banque allemande KFW, objet d’une entente directe entre le ministère de la Santé et de l’Action sociale et la société Afrique Conception distribution (Acd) sera évoqué, le 3 janvier 2024 à la Cour suprême.

cours-supreme

La Cour suprême va pencher, le 3 janvier 2024, sur le recours introduit par les sociétés spécialisées dans la vente de matériel médical. Ces derniers demandent l'annulation pure et simple du marché de gré à gré de « 71 milliards FCfa » attribué à ACD. Pour les sociétés qui ont saisi la Cour suprême, la procédure a été marquée par «une violation des dispositions des articles 24, 61, 77 combinés du Code des marchés ».

Selon les informations obtenues d’une dénonciation, un marché par entente directe est autorisé et conclu entre le ministère de la Santé et la société Afrique conception distribution dite «Acd» avec son partenaire Siemens, portant sur soixante-onze milliards trois cent quinze millions cent quarante mille neuf cent quarante-quatre (71.315. 140. 944) Fcfa, à financer par la Banque Allemande de Développement « Kfw», sous prétexte d’un relèvement des plateaux techniques d’imagerie médicale des hôpitaux (…), indique le journal.

Le motif évoqué par le ministère de la Santé pour justifier cette entente directe, selon ns confrères, est « l’urgence impérieuse occasionnée par les événements du 21 mars 2021 et du 1er juin 2023 entre autres (…) ; le ministre de la Santé et de Action Sociale prétend vouloir prévenir des menaces d’épidémies notées dans certaines régions (Dengue, Coronavirus, Grimée-Congo et autres épidémies), ce qui est contraire à la vérité car ce dossier avait fait l’objet d’une proposition par Siemens avec le même bailleur Kfw qui avait par correspondance en date du 02 février 2017 transmis l’expression de son engagement à financer ledit projet à hauteur de quatre-vingt-quatre millions (84,000,000) d’euros, répondant favorablement à une offre spontanée.

« En 2021, la société Acd a réintroduit ce dossier en y ajoutant d’autres lots (…). Les propositions qui ont été faites en 2017 et rafraîchies en 2022 ne pouvaient être conclues par entente directe, en vertu de la réglementation et des principes de libre concurrence et d’égalité de traitement des candidats », peut-on lire dans le recours.

Mieux, « le projet a été conçu en 2017, son besoin résorbé par les acquisitions de la Covid-19 avant d’être approuvé en 2023, soit une durée de six (06 ans, (…) il y a lieu de se demander si une urgence impérieuse saurait attendre six (06) ans plus tard pour être approuvé », estiment les requérants selon qui « même si ce marché avait fait l’objet d’appel d’offres ouvert il devrait être lancé en plusieurs lots pour permettre à tous les candidats de diverses spécialités, de concourir en respectant les principes d’égalité de traitement des candidats et de libre accès à la commande publique (…) ».

ADVERTISEMENT

D’après les plaignants qui se sont confiés à Libération, « il y a un réel danger et un risque de discontinuité du service public sanitaire, qui est un secteur régalien de l’Etat ». Pour eux, « en confiant l’exclusivité de la fourniture des équipements et consommables d’imagerie ainsi que leur maintenance à une seule entité à savoir Siemens et son partenaire Afrique conception distribution dite Acd, l’Etat aura fini de confier le diagnostic sanitaire des sénégalais à une seule entreprise et son partenaire étranger; (…) Ce monopole constitue un réel danger sanitaire en cas d’arrêt complet des équipements de diagnostic occasionné par une rupture de consommables et/ou la défaillance de la maintenance détenue par un seul opérateur ».

Pour toutes ces raisons, les avocats des plaignants demandent à la Cour suprême l’annulation du contrat et l’ouverture d’un appel d’offres alloti en plusieurs lots pour attribuer le marché attaqué.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

ADVERTISEMENT