Canaries : au moins 280 migrants débarqués dans les ports de l'archipel

Les sauveteurs espagnols ont porté assistance à 110 personnes jeudi, au large des îles El Hierro et Tenerife. Plusieurs heures auparavant, près de 170 exilés avaient été également secourus et débarqués sur les autres îles de l'archipel, Grande Canarie et Fuerteventura.

Migrants

Cent-dix personnes ont débarqué sur les îles de Tenerife et El Hierro, à bord de deux canots, jeudi 23 novembre, avec l'aide du Salvamento Marítimo, la société étatique de sauvetage en mer espagnole.

Le premier canot avait été détecté à environ huit milles (une douzaine de kilomètres) du port de La Restinga, sur l'île d'El Hierro, retrace l'agence de presse EFE. Le navire de sauvetage Salvamar Adhara est intervenu afin de transférer à son bord les 50 occupants. Parmi eux, neuf enfants. Tous ont pu être débarqués au port de La Restinga et pris en charge.

Le deuxième canot avait été localisé par un bateau d'excursion touristique, non loin du port de Los Cristianos, sur l'île de Tenerife. Une soixantaine de migrants était à bord. Cette fois, le navire de sauvetage Salvamar Alpheratz a escorté le canot pneumatique, sans faire monter à bord les exilés, jusqu'à atteindre le port.

Sauvetages de 169 personnes

Peu après minuit jeudi également, le Salvamento Marítimo a secouru 169 migrants d'origine subsaharienne, dont trois enfants, rapporte EFE. Les exilés étaient répartis sur deux canots pneumatiques, situés à une centaine de kilomètres des îles Canaries.

ADVERTISEMENT

Dans le premier bateau, repéré par un hélicoptère de sauvetage, se tenaient 87 personnes, dont 12 femmes et un enfant, détaille l'agence de presse espagnole. Le navire Guardamar Calíope est intervenu sur zone, à 93 km au sud de Grande Canarie.

Quelques heures plus tard, un autre navire de sauvetage, le Salvamar Ízar, a secouru les passagers d'un second canot, localisé à 120 km au sud-est de Fuerteventura par un porte-conteneurs qui passait à proximité.

Quatre-vingt-deux personnes se trouvaient à bord, dont 11 femmes et deux enfants. Les rescapés ont pu être débarqués au port de Gran Tarajal, sur la côte est de Fuerteventura, vers 7h. La veille, mercredi 22 novembre, vers 19h30, 43 hommes d'origine subsaharienne sont parvenus sur leur propre canot à atteindre le port d'Arguineguín (Grande Canarie), escortés par le Guardamar Calíope.

Des mesures pour faire face au pic d'arrivées

Au total, entre le 1er janvier et le 15 novembre, 32 436 migrants ont débarqué dans l'archipel espagnol, d’après le bilan du ministère de l’Intérieur publié le 16 novembre. Soit 118% de plus qu’en 2022.

Alors que l'année n'est pas tout à fait terminée, ces statistiques dépassent déjà le record établi en 2006, année dite de la "crise des cayucos", lorsque 31 678 personnes avaient débarqué aux Canaries.

Madrid a ouvert, depuis mi-novembre, 11 000 places d'hébergement supplémentaires dans des casernes militaires désaffectées, hôtels et foyers d'accueil. En visite sur l’île d’El Hierro le 19 octobre, le ministre des Migrations José Luis Escriva avait aussi promis que les transferts des exilés vers l’Espagne continentale seraient plus fréquent.

778 migrants sont morts au premier semestre 2023

Parmi ceux qui tentent la traversée depuis les côtes ouest-africaines, environ 60% sont originaires du Sénégal. La situation économique sur place, avec l'inflation et la raréfaction des ressources halieutiques (issues de la pêche), poussent de nombreux jeunes au départ vers l'archipel espagnol, distant d’environ 1 500 kilomètres.

Mais pour tous ces candidats à la traversée, cette route maritime des Canaries reste extrêmement dangereuse. Selon l'ONG Caminando Fronteras, qui s'appuie sur des appels d'urgence des exilés en mer ou de leurs proches, 778 migrants sont morts au premier semestre 2023 sur cette route.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Comment sauver Macky Sall !

Comment sauver Macky Sall !

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

ADVERTISEMENT