Comment les 690 kg de cocaïne ont été saisis

La Marine nationale a saisi 690 kg de cocaïne au large de Saint-Louis, vendredi 22 décembre 2023. Comment l'armée sénégalaise en collaboration avec celle française a intercepté le navire Zodiac Go-Fast avec 5 Espagnols à bord.

Le-patrouilleur-en-haute-mer-«-Walo-»-a-participé-à-cette-mission -il-appartient-au-Sénégal-MARINE-N 1

Vendredi 22 décembre 2023, à 220 km des côtes sénégalaises, une embarcation a été interceptée par la Marine nationale sénégalaise et la Marine nationale française. En collaborant, ces dernières ont pu saisir 690 kg de cocaïne. L’avion français « F50M », qui dépend de la préfecture maritime de Brest, a participé à l’opération.

À bord, cinq individus de nationalité espagnole sont repérés. Rapidement, une opération est mise sur pied en collaboration avec la Marine nationale française. Sur mer, la vedette sénégalaise Walo prend en chasse l’embarcation pendant que dans les airs, l’avion français F50M, qui dépend de la préfecture maritime de Brest, prend le relais.

L’équipage refuse d’obtempérer, d’après ces derniers. Qui ajoutent que «conscients que leur embarcation est plus légère et beaucoup plus rapide que les bateaux patrouilleurs», les Espagnols mettent les gaz, «cap vers l’Europe». « Des tirs de semonce ont permis d’immobiliser l’embarcation qui tentait de s’échapper après avoir largué sa cargaison illicite », précise la Marine nationale sénégalaise sur X (anciennement Twitter). Approché, l’équipage du zodiac Go-Fast sera sommé d’immobiliser l’embarcation et d’éteindre les moteurs.

Les membres de l’équipage abdiquent et acceptent de se rendre, rapporte le journal. Mais dans la foulée, ils s’empressent de jeter à l’eau plusieurs sacs supposés contenir la drogue. Ils seront interrompus dans cette manœuvre par l’intervention des éléments de la marine qui vont prendre possession du Go-Fast. Les 690 kg de cocaïne seront finalement repêchés puis débarqués dans le port de Dakar pour y être détruits.

ADVERTISEMENT

Les cinq membres de l’équipage se nomment J. M. C. Regual, J. Antonio, M. A. A. Corris, Is. Nogale et J. M. M. Lorenzo ont été conduits à la base navale Amiral Faye Gassama avant d’être conduits dans un hôpital de la place où ils ont été retenus en observation pour raison de maladie. Ils devraient en principe être mis à la disposition des limiers de l’Ocrtis ce mardi pour continuation d’enquête.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mbour : l’incroyable histoire du couple qui a donné naissance et baptisé sa fille en prison

Mbour : l’incroyable histoire du couple qui a donné naissance et baptisé sa fille en prison

Parfums volés : 2 ans de prison avec sursis pour Gris 2

Parfums volés : 2 ans de prison avec sursis pour Gris 2

Suspendu 4 ans, Pogba prend la parole

Suspendu 4 ans, Pogba prend la parole

'Je vais quitter TikTok: la triste annonce du comédien Boss

'Je vais quitter TikTok": la triste annonce du comédien Boss

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna:  'c'est une stratégie de Macky Sall'

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna: 'c'est une stratégie de Macky Sall'

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de yamba

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de "yamba"

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

ADVERTISEMENT