Dakar : Plus de 1000 mendiants nigériens rapatriés

1107 Nigériens, dont de nombreux enfants qui mendiaient dans les rues de Dakar, ont été rapatriés par avion au Niger.

Rapatriement de mendiants nigériens du Sénégal

.

Des migrants nigériens partis mendier au Sénégal ont été ramenés dans leur pays à travers un pont aérien spécialement initié par les autorités. Cette mesure intervient après la diffusion d'un reportage montrant les conditions de vie de ces personnes sur une chaîne de la télévision sénégalaise largement reprise sur les réseaux sociaux.

Ils sont au total 1107 mendiants nigériens à être rapatriés par avion au Niger, via un vol spécial. Les autorités nigériennes, qui les ont accueillis dès leur retour au pays, déplorent que l’image de “leur pays soit traînée dans la boue à travers ce phénomène.” Elles expliquent que ce phénomène n’est pas dû à la misère, mais plutôt à des réseaux mafieux qui procèdent à la traite de ces êtres humains.

Le premier vol de la compagnie Max Air qui ramenait le premier contingent des ressortissants nigériens avec 580 personnes, dont beaucoup d'enfants à bord, a atterri aux environs de 2h dans la nuit du vendredi au samedi à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey. Ils ont été accueillis par le ministre de l'Intérieur, Hamadou Souley et plusieurs officiels et des bus seront par la suite affrétés pour les acheminer dans leurs communautés respectives.

Un second vol a rapatrié de plus de 400 personnes dans la journée de ce samedi.

« L'image de notre pays est traînée dans la boue, c'est pourquoi le gouvernement veut prendre ce phénomène à bras le corps », a déclaré le ministre nigérien de l'Intérieur, Hamadou Adamou Souley, au pied de la passerelle de l'avion.

Le président nigérien, Mohamed Bazoum, avait convoqué, en début de semaine, une réunion « sur le phénomène de la mendicité ».

« Le gouvernement de la République du Niger a appris avec stupéfaction la présence dans les rues de Dakar au Sénégal de plusieurs centaines de ressortissants nigériens s’adonnant à la mendicité », avait déclaré mardi, le porte-parole du gouvernement Tidjani Idrissa Abdoulkadri, dans un communiqué lu à la télévision publique.

« Il s’agit d’un trafic illicite de migrants et de la traite de personnes organisés par des groupes criminels en direction de certains pays voisins et même au-delà », avait-il assuré. Un message repris par le ministre de l'Intérieur samedi : « Ce n'est pas la misère qui est à la base (de ce phénomène) mais des réseaux mafieux organisés qui procèdent à la traite et au trafic de ces êtres humains. »

« Personne n'ira mendier s'il a les moyens de vivre dans de meilleures conditions. La mendicité n'est pas une bonne chose », affirmait Ousmane Issoufou, l'un des rapatriés à la descente de l'avion.

À Dakar, ils étaient hébergés dans des tentes au stade Léopold Sedar Senghor, selon la même source qui précise que ces derniers ont été raflés mercredi à travers la capitale sénégalaise. D'autres ressortissants également raflés mercredi, ont été hébergés eux par le Samu social à Dakar et attendaient d'être rapatriés samedi matin. Un autre vol est attendu à Niamey samedi au départ de Dakar.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Des histoires de fake…

Des histoires de fake…

Zator Mbaye gruge une dame de 40 millions FCFA

Zator Mbaye gruge une dame de 40 millions FCFA

La carte nationale de presse désormais exigée à partir de ce 1er décembre 2022

La carte nationale de presse désormais exigée à partir de ce 1er décembre 2022

Adji Sarr-Ousmane Sonko : la confrontation le 6 décembre

Adji Sarr-Ousmane Sonko : la confrontation le 6 décembre

Mort de Fulbert Sambou : ce que révèle le certificat de genre de mort

Mort de Fulbert Sambou : ce que révèle le certificat de genre de mort

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

Pape Bouba si fier…

Pape Bouba si fier…