Décès d'Astou Sokhna : Bijou Ngoné déballe «j’ai perdu mon garçon et mes jumeaux»

L'animatrice de la 2sTV a ému le plateau et les téléspectateurs en révélant avoir perdu trois enfants en raison de défaut de prise en charge pendant l'accouchement.

Bijou Ngoné

L’histoire de Astou Sokhna, la dame enceinte décédée par «négligence médicale» à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye a ému les sénégalais. Une situation qui remet en cause le professionnalisme des agents de santé et la prise en charge des malades dans les structures sanitaire.

Un mal persistant

Le cas de Ndèye Astou Sokhna est un exemple des manquements qui gangrènent le système sanitaire au Sénégal.

Entre négligence, erreur médicale, mauvaise prise en charge des malades, l’hôpital sénégalais est devenu un mouroir pour les patients surtout pour les femmes enceinte.

L’animatrice de la 2Stv ne dira pas le contraire. Victime d’erreurs médicales et de négligence, Bijou Ngoné a perdu deux grossesses dans des circonstances atroces.

Sur le pateau de l’émission Encore+, l’animatrice a révélé avoir vécu la même expérience que Ndeye Astou Sokhna. Elle aurait perdu un garçon et des jumeaux dans les hôpitaux au Sénégal.

Un véritable calvaire que vivent beaucoup de femmes qui souvent en garde des séquelles.

Ecoutez l’histoire émouvant de Bijou Ngoné qui a fait craquer le plateau.

Ndèye Astou Sokhna meurt dans des conditions atroces

Depuis jeudi, le système sanitaire est pointé du doigt avec le décès de Astou Sokhna, une femme qui ne demandait qu’à être délivrée de sa grossesse.

D’après les témoignages de sa mère et de son mari, Ndeye Astou Sokhna a été négligée par les sages femme de la Maternité de l’hôpital de Louga qui sont restées indifférente à sa souffrance sous prétexte que sa césarienne n’était pas programmée.

Son histoire a soulevé l’ire des sénégalais qui continuent de s’indigner face au traitement médical longtemps dénoncé dans les hôpitaux.

Sa famille ne compte pas en rester là, une plainte a été déposée sur la table du procureur qui s’est saisi du dossier.

Les populations de Louga ont même décidé d’organiser une marche pacifique ce vendredi, pour manifester leur amertume.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Guinée : Dadis Camara envoyé en prison

Guinée : Dadis Camara envoyé en prison

L'astuce naturel de l'ail pour dire adieu aux insectes

L'astuce naturel de l'ail pour dire adieu aux insectes

Iran vs Sénégal: Un match nul

Iran vs Sénégal: Un match nul

Match nul contre l'Iran : les Lions moins fringants !

Match nul contre l'Iran : les Lions moins fringants !

PDS : Karim Wade pour remplacer son père

PDS : Karim Wade pour remplacer son père

Ziguinchor: Le préfet interdit le kankourang

Ziguinchor: Le préfet interdit le kankourang

Pour vivre plus longtemps, buvez du café !

Pour vivre plus longtemps, buvez du café !

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)

Mercato: le Réal en pôle position pour recruter Jude Belligham

Mercato: le Réal en pôle position pour recruter Jude Belligham