Décès de 15 migrants à Ouakam : Antoine Diome promet de lourdes sanctions

Le chavirement d'une pirogue de migrants survenu à Ouakam (Dakar) sur la plage de la mosquée de la Divinité a fait 17 victimes dont 15 corps sans vie et deux (2) rescapés, d'après le Commandant du groupement d'incendie et de secours n°1 de la région de Dakar, Martial Ndione.

Antoine Diome sur les lieux du naufrage à Ouakam

Le ministre de l’intérieur, Antoine Félix Diome s’est rendu sur les lieux pour constater de visu le drame. Il a, au terme de sa visite à Ouakam où la pirogue a chaviré et à l’hôpital militaire de Oukam, sensibilisé les candidats à la migration irrégulière. Il les appelle à prendre en compte les dangers et risques liés à la traversée de l’atlantique. « Je dis aux jeunes qui veulent s’expatrier qu’il y a déjà des circuits. La mer n’est pas le meilleur moyen parce que ce voyage ne vaut pas la vie » a rappelé le ministre.

Il promet de lourdes sanctions contre les convoyeurs des candidats à la migration irrégulière. Toute personne qui sera arrêtée subira, selon lui, une peine dissuasive.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT