ADVERTISEMENT

Décès de Lamine Diack à l'âge de 88 ans

Lamine Diack, l’ex président de l’IAAF n’est plus. Il est décédé à l’âge de 88 ans dans la nuit de jeudi, dans son domicile de Mermoz (Dakar). L’enterrement est prévu ce vendredi, après la prière de 14heures.

...

ADVERTISEMENT

Le Sénégal vient ainsi de perdre un grand monsieur et une véritable icône du sport. Né le 7 juin 1933 à Dakar, il fut un athlète et dirigeant d'athlétisme sénégalais.

L’ancien président de la Fédération Internationale d`Athlétisme (IAAF) avait quitté ses fonctions en août 2015 après avoir passé 15 années à la tête de la fédération.

Après avoir été un athlète pratiquant le saut en longueur, il occupe différentes fonctions au sein des organisations sportives. Il est tout d`abord joueur de football évoluant au sein du club dakarois du Foyer France Sénégal (FFS), fin années 1950 début année 1960, club qu`il entraîna ensuite y introduisant le fameux système de la défense en ligne, puis directeur technique national pour l`équipe du Sénégal de football de 1964 à 1968.

Membre du comité national olympique du Sénégal depuis 1974, il en devient président en 1985, poste qu`il occupe jusqu`en 2002. Durant cette période, il occupe également des responsabilité politiques avec le poste de maire de Dakar de 1978 à 1980. Il fait aussi partie du parlement sénégalais de 1978 à 1993.

Il occupait également des responsabilités au sein de l`International Association of Athletics Federations (IAAF), organisme qui gère le monde de l`athlétisme. Vice-président de Primo Nebiolo, il était élu président lors d`une séance extraordinaire en décembre 1999 à la suite de la mort de son prédécesseur.

Il fut réélu président de l`IAAF le 24 août 2011 pour un mandat de quatre ans lors du 48e congrès de l`IAAF par 173 voix pour et 27 contre.

Le 04 Novembre 2015, le président Lamine Diack a été mis en examen par la justice française pour corruption passive. L`ex président de l`IAAf, remplacé le britannique Sebastian Coe, est accusé d`avoir fermé les yeux contre de l`argent sur des faits de corruption mettant en cause des athlètes russes.

Condamné par la justice française en septembre dernier dans une vaste affaire de corruption sur fond de dopage d’athlètes russes, il est rentré le lundi 10 mai à Dakar. Il était retenu en France en raison d’une mise en examen dans une deuxième affaire, sur des soupçons d’achat de votes dans l’attribution des Jeux olympiques de Rio 2016 et Tokyo 2020.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Découvrez les bienfaits du café sans sucre

Découvrez les bienfaits du café sans sucre

Vous allez adorer la lecture après avoir lu cet article !

Vous allez adorer la lecture après avoir lu cet article !

Comment l'élégance renforce-t-elle la confiance en soi ?

Comment l'élégance renforce-t-elle la confiance en soi ?

Que faire quand on a peur des araignées ?

Que faire quand on a peur des araignées ?

Présumée agression sexuelle, Dani Alves serait-il lâché par sa femme ?

Présumée agression sexuelle, Dani Alves serait-il lâché par sa femme ?

Pape Gueye va rejoindre Séville en prêt

Pape Gueye va rejoindre Séville en prêt

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

 CHAN : le vainqueur va empocher plus d’1 milliard FCFA

CHAN : le vainqueur va empocher plus d’1 milliard FCFA

La lutte perd un grand promoteur

La lutte perd un grand promoteur

ADVERTISEMENT