Décès de Moustapha Cissé à Passy : le récit d'un témoin du drame

Après Astou Sokhna et Ramatoulaye Faye, c'est autour de Moustapha Cissé de périr dans des circonstances dégradantes dans un service de santé.

Décès-de-Moustapha-Cissé

Moustapha Cissé est décédé hier soir, après avoir piqué une crise d'asthme, au centre de santé de Passy, faute d’assistance. Son ami Ousmane Diouf, joint par la rédaction de Pulse, revient sur les circonstances de cette tragédie. Il nous raconte les derniers instants du défunt.

"Moustapha a eu une crise d'asthme et après son évacuation au centre de santé, il n’y avait aucun agent de santé pour sa prise en charge. Le médecin de garde n'était pas sur place. Il n'y avait que l'infirmière de garde qui disait qu'elle ne pouvait rien faire face à un cas grave."

Il ajoute: "Avec notre véhicule, nous nous rendîmes avec l'infirmière au domicile du Dr Dièye. Mais ce dernier a catégoriquement refusé de se déplacer arguant qu’il n’était pas de garde."

C'est dans ces circonstances que Moustapha Cissé, âgé de 35 ans, décédera sans avoir bénéficié du moindre soin. Son inhumation est prévue pour cet après-midi.

Les populations de Passy se sont ruées aux alentours du centre de santé où Moustapha Cissé a perdu la vie pour manifester contre le manque de prise en charge et le mauvais traitement réservé aux patients, en particulier défavorisés, qui, d'après les témoignages, perdurent depuis de nombreuses années dans cette localité.

ADVERTISEMENT

Ousmane Diouf informe qu'une réunion a lieu entre le préfet de Foundiougne, le commandant de la gendarmerie de Fatick et les autorités médicales. Quant au médecin chef du centre de santé. Il nous signalé que le calme est revenu après la manifestation des populations. Celles-ci, cependant, ne comptent pas laisser passer cette négligence qui a coûté la vie à Moustapha Cissé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

ADVERTISEMENT