Déminage et réinsertion sociale en Casamance : plus de 12 milliards FCFA à collecter

Les opérations de déminage pour la réinsertion et/ou la réintégration des populations déplacées trainent. D’après le bilan du Comité régional de coordination et de suivi des interventions dans la région de Ziguinchor, la bataille est loin d'être gagnée.

Deminage Casamance

En effet, pour le déminage dit « humanitaire », 11 855 991 195 F CFA restent à collecter, alors que pour la réinsertion, le comité a encore un besoin de 1 018 045 000 F CFA. Ansou Sané, le directeur général de l’ANRAC, a estimé les besoins à 13 612 649 333 F CFA, en ce qui concerne le déminage.

Seulement, 1 756 658 138 F CFA sont disponibles. Et pour la réinsertion et/ou réintégration, sur un besoin de 2 557 457 971 F CFA, seuls 1 539 412 971 F CFA sont en caisse. Pour la réinsertion, le comité est à la recherche de 1 018 045 000 F CFA. Ainsi, compte tenu du contexte favorable à la poursuite de leurs activités, le DG de l’ANRAC renouvelle l’engagement de sa structure à travailler aux côtés des acteurs pour soulager les souffrances des populations déplacées.

Ainsi, il retient pour cette année 2024, aux titres de ses priorités, l’"accompagnement au retour, notamment l’appui à l’aménagement des sites de retour, la mise à disposition de tôles et de ciment et la réalisation de puits équipés de systèmes d’exhaure, la réinsertion économique avec la réalisation de fermes intégrées dans quelques villages de retour dans la région de Ziguinchor et le département de Goudomp".

Le DG de l’ANRAC a fait aussi un plaidoyer pour l’inscription des questions relatives au déminage et à la réinsertion dans la perspective de l’élaboration du nouveau référentiel des politiques économiques et sociales qui s’adossera au projet.

Ansou Sané intervenait lors d'un atelier de bilan du Comité de coordination et de suivi des interventions dans la région de Ziguinchor organisé par ANRAC. Rencontre présidée par le gouverneur de Ziguinchor Mor Talla Tine.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Papouasie-Nouvelle-Guinée: plus de 2 000 personnes ensevelies dans le glissement de terrain

Papouasie-Nouvelle-Guinée: plus de 2 000 personnes ensevelies dans le glissement de terrain

Attaque armée à Kédougou : plusieurs millions de francs CFA emportés, un jeune malmené

Attaque armée à Kédougou : plusieurs millions de francs CFA emportés, un jeune malmené

Sexe sur internet : un enfant sur huit dans le monde exposé ou exploité (étude)

Sexe sur internet : un enfant sur huit dans le monde exposé ou exploité (étude)

Deux Sénégalais morts en Espagne : le Secrétaire d'État annonce une enquête

Deux Sénégalais morts en Espagne : le Secrétaire d'État annonce une enquête

Union européenne : 30.000 visas accordés aux Sénégalais en 2023

Union européenne : 30.000 visas accordés aux Sénégalais en 2023

Jour de vérité pour Bah Diakhaté et l'imam Cheikh Tidiane Ndao

Jour de vérité pour Bah Diakhaté et l'imam Cheikh Tidiane Ndao

Parcelles Assainies : une bande de voleurs et leur receleur tombent

Parcelles Assainies : une bande de voleurs et leur receleur tombent

Drogues : les chiffres du narcotrafic au Sénégal

Drogues : les chiffres du narcotrafic au Sénégal

Bangladesh: un million de personnes fuient l'arrivée du puissant cyclone Remal

Bangladesh: un million de personnes fuient l'arrivée du puissant cyclone Remal

ADVERTISEMENT