Détournement présumé de plus de 4 milliards FCFA au Cosec : le PCA poursuivi

Le président du Conseil d’administration du Cosec, patron de la Snat Sa, est visé par une information judiciaire, pour un détournement présumé de 4,1 milliard FCFA.

Siège du Cosec à Dakar

Le Président du Conseil d'administration du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec) et directeur général de la Société nouvelle des auxiliaires du transport (Snat Sa), Mamadou Guèye, est sous le coup d’une information judiciaire. Il est visé pour « abus de confiance » entre autres délits portant sur 4.182.079.984 FCFA. Le dossier, fruit d’une enquête de la Brigade des affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic), a été confié au premier cabinet.

Tout a commencé avec une plainte déposée par Ibrahima Diop, Directeur général de Tiger Denrées Sénégal (TDS) contre Mamadou Guèye pour les faits d’abus de confiance, faux en écritures publiques authentiques, faux commis dans des documents administratifs et usage desdits faux.

Face aux enquêteurs, rapporte Libération ce mercredi, Ibrahima Diop a déclaré que Snat Sa, dont le Directeur général, a signé un contrat avec Vait, une société de droit autrichien basée à Linz, s’activant dans la fourniture de riz en brisures. C’est dire que depuis 2004, la Snat Sa a toujours été, à la suite de ce contrat, la société désignée comme l’agent maritime, manutentionnaire, entrepositaire et tiers détenteur pour le compte de Vait.

Selon Ibrahima Diop, de 2012 à 2018, Tds a versé dans la comptabilité de Snat Sa la somme globale de 18.980.114.855 F Cfa. Suite aux convocations datées des 5 au 30 août 2019 au niveau des Enquêtes douanières, Ibrahima Diop révèle avoir appris l’existence de deux transactions signées le 19 juillet 2019 par Mamadou Guèye, dg de Snat Sa. (…).

Interpellé sur les montants globaux versés par Tds dans la comptabilité de la Snat pour l’ensemble des prestations, Mamadou Guèye a déclaré aux enquêteurs l’ignorer avant de leur suggérer de se rapprocher du service comptable de sa société gérée par Cheikh Konaté. Ce dernier serait le seul à pouvoir répondre à cette question et à celle en rapport avec les droits de douane payés durant cette période.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pour vivre plus longtemps, buvez du café !

Pour vivre plus longtemps, buvez du café !

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)

Mercato: le Réal en pôle position pour recruter Jude Belligham

Mercato: le Réal en pôle position pour recruter Jude Belligham

Plongée sur l'épave du Joola : révélations inédites !

Plongée sur l'épave du Joola : révélations inédites !

Kaliphone Sall : “Ousmane Sonko devrait aussi aller en prison…

Kaliphone Sall : “Ousmane Sonko devrait aussi aller en prison…”

Citoyenneté russe accordée au lanceur d'alerte Edward Snowden

Citoyenneté russe accordée au lanceur d'alerte Edward Snowden

Sélection africaine la plus chère : la position du Sénégal

Sélection africaine la plus chère : la position du Sénégal

Pourquoi Mimi Touré  conserve son poste après son départ du groupe parlementaire Bby

Pourquoi Mimi Touré conserve son poste après son départ du groupe parlementaire Bby

Accusé de viol par Adja Thiaré : pourquoi Kalifone a été libéré ?

Accusé de viol par Adja Thiaré : pourquoi Kalifone a été libéré ?