Deux "Pastéfiens" traqués par la police "retrouvés" au cimetière de Yoff

Le président du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi (YAW) lors d'un point de presse tenu ce lundi 21 août 2023 à Dakar, a révélé qu'il y a une quarantaine de jeunes recherchés qui ont décidé de disparaître dans la nature.

Le cimetière de Yoff à Dakar.

Au Sénégal, il y a une quarantaine de jeunes recherchés par la Police qui ont décidé de disparaître dans la nature. Et sur l’international, la chasse aux militants s’intensifie ! Il y a une liste de citoyens sénégalais vivant dans la diaspora déposée à l’aéroport de Diass pour être arrêtés et envoyés en prison, a fait savoir Birame Soulèye Diop.

« Le Témoin » quotidien qui confirme le député de Yewwi raconte une triste anecdote qui s’est produite jeudi dernier 16 août 2023. C’était au cimetière musulman de Yoff lors de l’enterrement d’Adja Anna Guèye, mère de Me Cheikh Koureyssi Ba, avocat à la Cour.

Dans la foule silencieuse, deux jeunes militants de Pastef très actifs dans la résistance numérique (réseaux sociaux) ont soudain surgi et tendu une main discrète et furtive à leur avocat, Me Koureyssi Ba en disant : « Maitre, "Siguil ndigalé !" Nous ne pouvions pas ne pas venir pour présenter nos condoléances et partager votre douleur… », ont déclaré les deux individus « recherchés » tout bas.

Suivant la scène, un autre membre du collectif des avocats de Pastef les a pris en aparté avant de les sermonner : « Mais qu’est-ce que vous faites là… Vous savez bien que la police vous recherche… Allez… partez ! », s’est énervé l’avocat. Réponse des deux jeunes : « Avec tout ce que Me Koureyssi Ba fait pour nous et nos camarades, nous ne pouvions pas pour tout l’or du monde rater l’enterrement de sa maman », se sont ils excusés avant de disparaître dans la nature comme ils étaient apparus.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT