Deux responsables de l'Apr filmés nus par leur amante commune

Une affaire de sextape implique deux responsables politiques du parti au pouvoir qui ont été filmés nus par une femme divorcée qu'ils se partageaient sans le savoir.

sextape

Un scandale politico-sexuel met en jeu la carrière politique et professionnelle d'Abdoulaye Bâ et d'Ismaïla Dembélé habitant Ourossogui. Tous les deux responsables politiques de l'Apr et de Benno Bokk Yakaar dans cette zone ont été filmés par Haby Ibrahima Dia, la petite-amie qu'ils partageaient. Ces responsables de la mouvance présidentielle qui avaient noué une relation idyllique avec cette fille ignoraient totalement qu'ils se la partageaient. Hélas, tout a été découvert lorsque cette affaire a été ébruitée.

La divorcée réclamait 6,5 millions FCFA

En effet, Haby Ibrahima Dia, motivée par l'appât du gain facile, a décidé de filmer Abdoulaye Ba au cours d'un appel vidéo lors duquel il était nu. Pour ce qui est de son camarade de parti Ismaïla Dembélé, elle a obtenu ses images pornographiques dans une chambre d'hôtel où elle l'a filmé.

En possession de ces images obscènes, Haby Ibrahima Dia a commencé à les faire chanter. Ainsi, elle avait demandé à Abdoulaye Bâ de lui donner 500.000 F Cfa sous peine de diffuser ses images. Et pour ce qui est de Ismaïla Dembélé, Haby Ibrahima Dia a envoyé sa grande-sœur, Oumou, pour lui réclamer 6 millions F Cfa.

Mais, ces victimes ont catégoriquement refusé de céder à ce chantage. Hélas leur refus leur a coûté cher, car leurs images ont atterri sur la place publique puisque beaucoup de leurs adversaires politiques ont fini par les recevoir.

ADVERTISEMENT

Une plainte déposée par ces plaignants, la commerçante de 33 ans Haby Ibrahima Dia et sa grande-sœur de 68 ans, Oumou, ont été arrêtées et inculpées pour collecte illicite et diffusion d'images contraires aux bonnes mœurs et tentative d'extorsion de fonds. Faits qu'elles ont reconnus hier devant la barre des flagrants délits de Dakar.

Principal dans un collège de sa localité, Abdoulaye Bâ a raconté sa mésaventure au même titre que son camarade de parti Ismaïla Dembélé. Réclamant le franc symbolique pour le compte d'Abdoulaye Bâ, Me Abdoulaye Tall a révélé : «mon client n'ose pas sortir de chez lui.

La vidéo est en train de circuler dans tout Ourossogui. Il a fait l'objet d'une nouvelle affectation, mais il ne peut pas prendre service. On a tenté de le détruire pour des raisons purement politiques. On a donné la vidéo à un activiste établi aux Etats-Unis qui lui a demandé de céder son fauteuil et de quitter l'enseignement.

Un autre gars établi en France lui a aussi intimé de démissionner. Son image est écornée à jamais. Sa carrière politique et professionnelle est mise entre parenthèses». Le procureur parlant «d'un phénomène récurrent» et de «conséquences drastiques sur les parties civiles» a respectivement requis 1 an de prison ferme et 3 mois ferme contre Haby Ibrahima Dia et Oumou Dia.

La défense, assurée par Mes Aboubacry Barro, Ousseynou Ngom et Iba Mar Diop, a demandé au tribunal de leur accorder le pardon. Mais au final, Haby Ibrahima Dia a été condamnée à 2 ans d'emprisonnement dont 4 mois ferme tandis qu'Oumou a écopé de 2 ans dont 2 mois ferme.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix de Bambey !

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey !

ADVERTISEMENT