Diazaka à propos de son divorce d'avec Fatou Thiam : "Je lui pardonne"

Le divorce du musicien Mame Gor Diazaka d'avec la députée Fatou Thiam défraie la chronique.

MAME GOR DIAZAKA

Le couple Diazaka-Fatou Thiam bat de l'aile. Depuis que leur divorce [en procédure] a fuité dans la presse, tous les regards sont braqués sur le musicien reconverti politicien et la députée. Cette dernière a traîné son mari et candidat à la candidature à la mairie de Rusfique devant la justice pour demander le divorce.

Si les choses en sont arrivées là, révèle le journal Source A qui a vendu la mèche, c'est parce que Diazaka aurait refusé d'accéder à la demande de son épouse qui ne veut plus de ce mariage.

Dans un entretien accordé à Senenews, Diazaka joue la carte de la grandeur : "J'ai été marié avec Fatou Thiam pendant 8 ans. J’ai une fille avec elle donc, je ne vais jamais dénigrer sa mère. Elle peut m’insulter et me traiter de tous les noms d’oiseaux, je lui pardonne", s'épanche-t-il.

Mame Gor d'ajouter "Je ne vais jamais m'épancher sur cette affaire dans la presse. J'ai une fille et elle ne mérite pas qu'on lui inflige cette situation. Elle [Fatou Thiam] est ma sœur, on a vécu des moments de bonheur comme des moments difficiles. Je lui pardonne tout ce qu'elle pourrait ou aurait pu me dire. Je ne vais donc pas étaler ma vie privée dans la presse".

ADVERTISEMENT

En pleine campagne électorale pour les prochaines échéances législatives, Diazaka a même usé de jeu de mots pour glisser allègrement dans la politique : "j'ai une nouvelle épouse qui s'appelle Coalition Boolo défar Tengueth que je dirige, nous allons aux élections dans un mois et nous devons gagner. Je n'ai pas le temps de verser dans les détails", a-t-il conclu.

L'affaire est entre les mains de la justice. D'ailleurs, Diazaka devait répondre à une convocation de l'autorité judiciaire mais n'y a toujours pas déféré. Raison pour laquelle le procès a été renvoyé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT