Émeutes à Dakar : l’hôpital Dalal Jamm a reçu 4 corps sans vie et plusieurs blessés par balle

Le verdict du procès Ousmane Sonko-Adji Sarr a été le point de départ de de violentes protestations occasionnant des affrontements entre les manifestants et les Forces de Sécurité et de Défense (FDS) qui ont fait plusieurs victimes.

Neuf (9) morts dans le bilan provisoire des violentes manifestations au Sénégal suite à la condamnation du leader de l'opposition Ousmane Sonko, le 1er juin 2023.

Entre le 1er et le 4 juin, Dakar et Ziguinchor ont été secoué par des émeutes suite à l'annonce de la condamnation d'Ousmane Sonko pour « corruption de la jeunesse ». Au moins 16 morts (bilan officiel provisoire) sont déplorés parmi les manifestants, de nombreux blessés des deux côtés ainsi que 500 arrestations ont été enregistés.

Dans la capitale sénégalaise, la violence des affrontements s'est fait ressentir jusque dans les hopitaux et structures sanitaires dont l’hôpital Dalal Jamm. Dr Khady Fall, responsable du Service d’accueil des urgences dudit hôpital a fait le point sur les blessés et décès reçus dans l’établissement sanitaire lors des émeutes sanglantes qui ont éclaté depuis le jeudi 1er juin.

« Le mercredi 31 mai, nous avons reçu des cas de blessés. Certains sont venus d’eux-mêmes, les autres ont été transférés par Roi Bédouin vu qu’il était dépassé par les cas. Le vendredi suivant nous avons reçu 4 corps sans vie qui sont à la morgue pour des autopsies, histoire de connaître les causes de leur mort. » a-telle précisé.

Elle poursuit : « Le jeudi on a eu 11 blessés dont 4 graves. Le vendredi nous avions reçu 21 blessés dont une femme, un mineur, départagés entre réanimation, blocs opératoires. Ils ont été blessés par balles, armes blanches et grenades lacrymogènes. Le vendredi et le samedi, nous avions beaucoup de cas mais puisque nous étions de notre côté, assez nombreux, on a pu faire face. Le plus important est que nous travaillons en parfaite intelligence avec le district sanitaire de Guédiawaye. On se complète. Tous les frais, ont été pris en charge par l’hôpital. »

ADVERTISEMENT

Les manifestations de juin 2023 ont engendré de lourdes pertes pour l'économie sénégalaise, 25 milliards FCFA par jour selon certains experts. Quasiment toutes les activités ont été paralysées pendant tois (03) jours dans la capitale sénégalaise. Lundi, le président de la République Macky Sall s'est nuitamment rendu à Touba où il a été reçu par le khalife général des Mourides. La presse estime que cette visite va dans le sens de la restauration de la paix et de la stabilité dans le pays.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Centre de santé de Ngor : Toussaint Manga limogé de son poste de médecin-chef

Centre de santé de Ngor : Toussaint Manga limogé de son poste de médecin-chef

344 détenus (politiques) déjà  libres, 272 libérés prochainement

344 détenus (politiques) déjà libres, 272 libérés prochainement

Ouest Foire : 5 bébés morts retrouvés dans des ordures

Ouest Foire : 5 bébés morts retrouvés dans des ordures

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

ADVERTISEMENT