Emeutes de juin : plus de 300 personnes déférées au parquet de Dakar

Du jamais vu à la cave du tribunal de Dakar ! Plus de 300 personnes arrêtées lors des émeutes de juin suite à la condamnation de Ousmane Sonko, ont été déférées au parquet

Tribunal de Dakar

Plus de trois cent (300) jeunes sont déférés depuis le début des affrontements du jeudi 1er juin 2023. D'après L'OBS, les mis en cause sont entassés comme des sardines, hommes et femmes dégoulinent de sueur. C’est dans cette ambiance que le Doyen des juges est descendu pour des inculpations.

Après avoir transféré les jeunes placés sous mandat de dépôt, les femmes en retour de parquet au commissariat de Rebeuss et à la Section de Recherches, le reste est déversé dans les différents commissariats de brigades. Dans l’attente du sort qui leur sera réservé, ils passent la nuit entre la Section de recherches, le commissariat central, la gendarmerie de Foire, la police de Grand Dakar.

La plupart des manifestants qui ont été placés sous mandat de dépôt et envoyés à Rebeuss seront jugés vendredi. C’est aussi le cas des mineurs qui seront jugés vendredi. Avant-hier mardi 06 juin 2023, le Doyen des juges Oumar Maham Diallo a inculpé et placé sous mandat de dépôt 11 personnes. Ils sont poursuivis pour actes de nature à compromettre la sécurité publique et incendie volontaire.

Hier, il a aussi envoyé 19 personnes en prison. Le Doyen des juges qui avait fini d’inculper ces 19 jeunes, est venu au sous-sol pour entendre le dossier de Modou Fall Diakhaté. Le bonhomme a reçu plus de trois (3) balles à blanc des Forces de défense et de Sécurité (Fds). Ne pouvant monter à l’étage, le juge Maham Diallo l’a rejoint à la cave. Le magistrat du premier cabinet d’instruction lui a accordé une mise en liberté provisoire. L’inculpé l’a convaincu en lui disant avoir été arrêté alors qu’il revenait de la mosquée de Poste Médine.

Ndèye Ndack et Cheikh Bara Ndiaye en retour de parquet

ADVERTISEMENT

Ndéye Ndack Touré n’entrevoit pas encore le bout du tunnel. Déférée ce mercredi matin par la Brigade de Recherches (BR) de Faidherbe, l’ex-mannequin a fait l’objet d’un retour de parquet, selon son avocat Me Moussa Sarr. L'ancienne animatrice d'une télévision de la place a été arrêtée sur instruction du Procureur de la République. Elle est poursuivie pour actes ou manœuvres à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles graves.

Déféré ce mercredi matin par la Sûreté urbaine du commissariat central de Dakar, Cheikh Bara Ndiaye fait aussi l'objet d'un retour de parquet, selon son avocat Me Moussa Sarr. Le chroniqueur de Walf Tv est poursuivi pour appel à l'insurrection, actes ou manœuvres de nature à porter atteinte à la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves. Cheikh Bara Ndiaye a usé de son droit de silence en refusant de répondre aux questions des enquêteurs de la Sûreté Urbaine, sans évoquer aucun motif.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT