En colère, les sages-femmes menacent de déserter les maternités

Que l’Etat veille sur les sages-femmes qui menacent de perturber l’accouchement des futures mères.

Mme Bigué Ba Mbodj, présidente de l'Association nationale des sages-femmes d'Etat du Sénégal

.

À l'origine du coup de sang de cette catégorie de toubibs, les violences et autres sévices qui leur sont imposés dans l’exercice de leur métier.

Hier, à la veille du 8 mars, les sages-femmes étaient dans la rue, en grand nombre. Elles avertissent que si leurs préoccupations ne sont pas prises en compte, elles n’hésiteront pas un de ces jours en décrétant des journées sans maternité, sans sage-femme avec toutes les conséquences que cela peut engendrer.

Toutes de rose vêtues ou presque, elles étaient une centaine hier à la place de l’obélisque, pour dire stop aux violences et autres sévices qui leur sont imposés dans l’exercice de leur métier. Bigué Bâ Mbodji, qui a parlé en leur nom, ne se fait point prier pour avertir que si leurs préoccupations ne sont pas prises en compte, elles n’hésiteront pas à prendre d’autres mesures plus radicales.

« Si nous n'obtenons pas gain de cause, nous allons passer à la vitesse supérieure, en nous alliant aux syndicats pour organiser une grève et suspendre nos activités. Nous allons décréter des journées sans maternité, sans sage-femme, en restant dans les maternités et autres lieux de travail avec le port de brassards rouges », a déclaré la présidente de l’Association nationale des sages-femmes d'Etat du Sénégal (Ansfes).

Parmi leur doléances, elles exigent la mise en place immédiate d'agents de sécurité qualifiés et valides au niveau de toutes les maternités du pays, l'accompagnement judiciaire du ministère de la Santé et de l'Action sociale dans la prise en charge des sages-femmes victimes de violences, la mise en place d'une structure de prise en charge psychosociale des victimes de violences, la disponibilité d'un numéro vert au niveau du Ministère pour signaler les violences

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Amdy Mignon victime d'arnaque

Amdy "Mignon" victime d'arnaque

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu