Escroquerie : un commerçant gruge plus de 23 millions FCFA à sa partenaire d'affaires

Le tribunal correctionnel de Diourbel a évoqué jeudi, à la barre, un différend opposant deux partenaires commerciaux. Il s’agit d’un prévenu Serigne Modou Kémane Diagne, accusé d’avoir escroquer son partenaire en affaire, Mame Khary Mbacké.

transfert illicite d'argent -illustration

Le préjudice financier est chiffré à 23,5 millions de Fcfa pour la victime qui avait passé une commande portant 1 000 bouteilles de 20 litres d’huile à son partenaire commercial. D’après les informations de l’Observateur, le dossier a été évoqué jeudi, au Tribunal correctionnel de Diourbel qui a condamné le prévenu Serigne M.K. Diagne à 2 ans de prison. Une peine assortie de la somme de 30 millions de FCfa d'intérêts civils à payer la plaignante, Mame Khary Mbacké.

Un verdict en deçà du réquisitoire du parquet qui avait requis 5 ans ferme et 2 millions d'amende contre le prévenu Serigne M.K. Diagne et son présumé acolyte, Modou Mbaye. Ce dernier, entendu, avait indiqué « être étranger à cette transaction commerciale ». L’avocat de la plaignante, Me Moustapha Ndiaye a sollicité du Juge qu'il condamne solidairement les prévenus à payer 35 millions, de FCfa à sa cliente, Mame Khary Mbacké.

Me Assane Dioma Ndiaye, El Hadji Diouf et Serigne Diongue de la défense ont d'abord tenté d'écarter les délits de recel et de détournement d'objets saisis. Sur les faits de recel, Me Diongue a insisté sur l'absence de la mauvaise foi de leur client. «Il a acquis l'huile après présentation d'une facture portant la mention payé. Le prix de 23 500 Fcfa, la bouteille de 20 litres, confirme qu'il n'y a pas de vil prix», soutient la robe noire.

La défense a aussi demandé la restitution du montant de 11,500 millions de Fcfa qui a été consigné par le prévenu Modou Mbaye après son placement sous mandat de dépôt, afin d'obtenir une liberté provisoire. La poursuite des débats a permis de situer ce dossier d'escroquerie dans le courant du mois de décembre 2022.

Commerçant au marché Ocass de Touba, Modou Kémane Diagne avait initié une transaction avec la société «Yandé Sarl», dirigée par la dame Mame Khary Mbacké. Au téléphone, une commande de 1 000 bidons d'huile de 20 litres sera passée et un accord sur le prix unitaire de 23 000 FCfa avait été convenu. Malgré ses engagements à régler une fois la marchandise débarquée dans la cantine de Modou Mbaye, destinataire final de la commande d'huile.

ADVERTISEMENT

Selon les termes de la procédure, Diagne va duper le chauffeur-livreur pour s'emparer des factures, qu'il a ensuite présentées à Modou Mbaye comme preuve de sa bonne foi. Ce n'était là que le début de sa supercherie. Il va empocher les 23,5 millions de FCFA et disparaître de la circulation, avant même le déchargement de la commande des bidons d'huile.

A la suite d'une plainte déposée contre lui, Serigne M.K. Diagne sera appréhendé à Dakar et transféré à Diourbel, où il a été placé sous mandat de dépôt le 9 décembre 2022. Son complice Modou Mbaye connaître le même sort.

Au terme du procès, le Juge correctionnel de Diourbel a reconnu Serigne M. Kémane Diagne coupable du délit d'escroquerie, l'a condamné à 2 ans de prison assortis d'une amende de 30 millions de FCfa. Modou Mbaye a, lui, été relaxé du délit de recel et condamné 6 mois avec sursis pour détournement d'objectif et a paiement d'une amende d'un million de FCfa, informe l’Observateur.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT