Guédiawaye : 5 kg de chanvre indien saisis chez le chef de quartier

Des éléments de la police centrale de la ville de Guédiawaye ont interpellé deux dealers en possession de 5 kg de chanvre indien au domicile du chef de chef du quartier portant le nom du défunt ancien lutteur Mor Fadam.

ZIGUINCHOR : 120 KILOS DE CHANVRE INDIEN SAISIS PAR LES DOUANES

Deux grands dealers ont été arrêtés avec plus de 5 kg de chanvre indien chez le chef du quartier Mor Fadam, sis à Guédiawaye, où ils tenaient leur quartier général (Qg) et écoulent dans la plus grande discrétion leur stock de produit prohibé auprès d’une clientèle triée sur le volet. Leurs agissements ont fini d’installer une psychose auprès de des voisins, qui s’inquiètent pour leurs progénitures et craignent que celles-ci ne sombrent à leur tour dans la délinquance juvénile par effet de contagion.

Ainsi, relate Les Echos, les habitants prennent leur courage à deux mains et décident d’effectuer une opération chirurgicale consistant à extirper toutes les niches de dealers et autres malfaiteurs dans leur patelin par le biais d’une intervention commando de la police locale.

La drogue conditionnée dans la maison du chef de quartier

Informés, les agents de terrain du commissariat central de la ville débarquent en douce dans le quartier, durant la nuit du vendredi 3 au samedi 4 mai courant, vers 23h. Ils fouillent du regard les lieux, localisent aussitôt le Qg des dealers, situé à proximité de la pharmacie Soleil Levant, et installent un dispositif de planque dans les parages du domicile du chef de quartier. Et par souci de surprendre en pleine action le gang de trafiquants de drogue, ils se retiennent de donner l’assaut et gardent l’arme au pied. Après quelques instants de planque, ils entrent en action et tombent sur les dealers en plein conditionnement d’une quantité de chanvre indien.

ADVERTISEMENT

Pris au dépourvu, les malfrats relâchent le colis de l’herbe et tentent de tailler la route. Ils sont vite pris en chasse, rattrapés, puis ramenés sur les lieux. Les deux dealers se nomment D. Diallo, menuisier et M. M. Cissé, mécanicien. Une perquisition des lieux a permis aux agents de terrain de mettre la main sur 5,275 kg de chanvre indien. La drogue sera ensuite saisie par les policiers, qui embarquent les deux mis en cause et les conduisent au poste du commissariat central pour les besoins de l’enquête préliminaire.

Cuisinés par les enquêteurs, Diallo et Cissé passent aux aveux. Quid de la provenance de de la drogue ? Ils déclarent s’être approvisionnés auprès d’un nommé Ibou : un fournisseur qui habite Bargny. Ils sont mis aux arrêts, puis placés sous mandat de dépôt. Ils pourraient être présentés aujourd’hui devant le parquet du tribunal de grande instance de Guédiawaye. Ils sont poursuivis pour offre et cession de chanvre indien.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Attaque armée à Kédougou : plusieurs millions de francs CFA emportés, un jeune malmené

Attaque armée à Kédougou : plusieurs millions de francs CFA emportés, un jeune malmené

Sexe sur internet : un enfant sur huit dans le monde exposé ou exploité (étude)

Sexe sur internet : un enfant sur huit dans le monde exposé ou exploité (étude)

Deux Sénégalais morts en Espagne : le Secrétaire d'État annonce une enquête

Deux Sénégalais morts en Espagne : le Secrétaire d'État annonce une enquête

Union européenne : 30.000 visas accordés aux Sénégalais en 2023

Union européenne : 30.000 visas accordés aux Sénégalais en 2023

Jour de vérité pour Bah Diakhaté et l'imam Cheikh Tidiane Ndao

Jour de vérité pour Bah Diakhaté et l'imam Cheikh Tidiane Ndao

Parcelles Assainies : une bande de voleurs et leur receleur tombent

Parcelles Assainies : une bande de voleurs et leur receleur tombent

Drogues : les chiffres du narcotrafic au Sénégal

Drogues : les chiffres du narcotrafic au Sénégal

Bangladesh: un million de personnes fuient l'arrivée du puissant cyclone Remal

Bangladesh: un million de personnes fuient l'arrivée du puissant cyclone Remal

Le tabagisme coûte 122 milliards FCFA par an à l’État (rapport)

Le tabagisme coûte 122 milliards FCFA par an à l’État (rapport)

ADVERTISEMENT