Guédiawaye : un gang dépouille un étudiant, lui fracasse la tête avec...

Des gangs d’agresseurs ont dépouillé et ensanglanté un étudiant nommé M. D, qui transportait une autre camarade du nom de K. Nd à bord d’une moto.

Agresseurs armés de machettes

A la fin d’un match de football au stade Ndiarème, une foule monstre quitte les gradins dudit stade et envahit les artères de la localité. Pendant que certains jubilent et donnent de la voix tout en prenant la direction de leurs domiciles respectifs, d’autres individus malintentionnés infiltrent les férus du ballon rond, traquent du regard des proies et les dépouillent de leurs biens matériels sous la menace d’armes blanches. Ils prennent la fuite, se faufilent entre les supporters d’équipes de football et se fondent dans la masse.

Un étudiant nommé M. D. débarque à bord de sa moto avec une camarade du nom de K. Nd et tente de se frayer un chemin au pas de tortue dans la foule compacte, qui pousse des cris de guerre et scande à tout bout de champ des slogans favorables à leur équipe de football. D'après le récit de Les Echos, des malfaiteurs repèrent les deux étudiants à bord de la moto, se dressent aussitôt devant eux et les abreuvent d’énormités. D’autres membres du même gang se jettent sur eux et tentent de détrousser l’étudiant. Ce dernier organise la résistance et se prend au collet avec les gangsters.

Un des brigands charge l’étudiant, lui arrache son téléphone portable type IPhone 7 plus, ainsi qu’une somme de 40.000 F et détale comme un lapin. Celui-ci bondit du siège de sa moto, interpelle le voleur et le pourchasse. Un autre élément du gang entre en action, s’empare d’une bouteille et la fracasse sur la nuque du pauvre. Lequel accuse le coup, pique des vertiges et s’effondre. D’autres brigands profitent de la mauvaise posture de l’étudiant, enfourchent sa moto et disparaissent avec dans les rues de la commune.

Une lettre plainte pour agression contre X et assortie d’un certificat médical est alors déposée par la victime au poste de police de la commune de Wakhinane Nimzatt. Le chef de service, Djibril Cissé, lieutenant de police, instruit l’affaire et active ses éléments de la brigade de recherche. Ceux-ci lancent la traque aux gangsters, qui sont identifiés et dénoncés par des témoins de la scène d’agression. Après d’intenses investigations, les agents de terrain localisent deux parmi les agresseurs, qui se nomment El. K. et M. D. Ils ont été enfoncés par leur receleur nommé B. Nd, qui a été pris avec la moto de l’étudiant.

Le présumé receleur confirme et déclare avoir acquis la moto à 100.000 francs Cfa auprès d’un des agresseurs arrêtés. Les deux voleurs ont été présentés, hier, devant le parquet pour association de malfaiteurs, vol avec violences commis et coups et blessures volontaires ; et recel pour l’acheteur de la moto volée, B. Nd.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

OM : la punition de Pape Gueye levée

OM : la punition de Pape Gueye levée

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

ADVERTISEMENT