Homosexuel brûlé : le cerveau est le petit-fils du khalife de Léona Niassène

Le cerveau de l'autodafé à Kaolack a été bien identifié. Il s'agit du petit-fils du khalife de Léona Niassène.

Léona Naissène

L’enquête sur la dépouille du présumé homosexuel exhumée et brûlée à Léona Niassène (Kaolack) a été bouclée. Le cerveau de l'autodafé a été identifié. Il s'agit, selon des sources de L'OBS, du petit-fils du khalife de Léona Niassène. Ce dernier, s'est réfugié en Gambie où il a été localisé, après le début des arrestations.

Même si Interpol Gambie a été activé pour son interpellation, le cerveau n'est pas encore tombée dans les mailles de la police gambienne. Les 12 personnes arrêtées, dont sept qui sont impliqués dans la profanation de la tombe de C. Fall, seront déférés aujourd'hui vendredi.

Parmi les 12 interpellés, deux individus sont poursuivis pour le saccage des biens appartenant au défunt Ch Fall lors de l’attaque de son domicile au quartier Ndagane à Kaolack. Parmi les jeunes arrêtés, il y a un infographe nommé Khadim Thiam. Il y a également Ablaye Diallo, l’homme qui avait annoncé aux jeunes que Ch. Fall était inhumé à son domicile. Il y a également Boubacar Konaté et Cheikh Guèye – ces deux individus – avaient des différends avec les prostituées résidant au domicile du présumé homosexuel.

C'est Babacar Sy Touré alias Rapadio a identifié la sépulture de l’homosexuel présumé Ch. Fall. Un tailleur nommé Youssoupha Diaw, âgé de 23 ans et demeurant au quartier Dialègne, s’est vivement illustré dans une vidéo en insultant le chef de l’Etat Macky Sall.

"Même si Macky Sall était présent ici, il serait brûlé vif”, a-t-il martelé. Il a été finalement arrêté dans la nuit du mardi au mercredi dernier.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT