Hôpital Roi Baudoin de Guédiawaye : une neurologue écrouée pour escroquerie

Dr Mariétou Traoré, secrétaire général de la sous-section Sames (Syndicat autonome des médecins du Sénégal) de l’hôpital Roi Baudoin de Guédiawaye, a été arrêtée le 16 décembre dernier et placée sous mandat de dépôt.

Hôpital Roi Baudouin

La « Toubib » est poursuivi pour « escroquerie et usage de faux sur document administratif ». Ce, suite à une plainte déposée par M. Dème, officiant au Trésor. La mise en cause est une neurologue et cheffe de service dans ladite structure sanitaire.

Selon une source de PressAfrik, « Dr Mariétou Traoré avait proposé à M. Dème, son ancien malade qui officie au Trésor, de s’associer et de travailler ensemble.

Profitant du fait qu’il n’y avait pas d’appareil de neurologie ni de salle de kinésithérapie et du manque de certains appareils au sein de l’hôpital, Dr Traoré avait demandé à son collaborateur d’investir la somme de 6 millions F Cfa pour acheter ces appareils ».

Ainsi, poursuit-on, « une salle de kinésithérapie a été installée dans une clinique située à Hamo 6 (Guédiawaye) et un autre appareil électro-neuro-myogramme implantée dans une clinique à keur Massar.

Depuis avril dernier, M. Dème du Trésor qui avait remis la somme de 6 millions FCFA pour la réalisation de ce projet, n’a reçu aucun franc de la part de sa collaboratrice qui, pourtant, travaille avec les appareils achetés avec son argent ».

ADVERTISEMENT

Interpellée plusieurs fois par son collaborateur, Dr Traoré aurait fait la sourde oreille. Face à l’indifférence de la neurologue, M. Dème a saisi le procureur d’une plainte à travers la Division des investigations criminelle (Dic) pour « escroquerie ».

Pis, la mise en cause aurait falsifié le document que lui avait présenté un huissier, attestant de la dette. Dans un nouveau document avec le cachet de l’huissier, elle aurait mentionné avoir remis la somme de 2,5 millions de F Cfa au plaignant en guise de remboursement.

Une deuxième plainte a été, alors, déposée par le huissier contre Dr Traoré pour « faux et usage de faux sur document administratif.

Toujours, selon la source, la mise en cause a tenté de fuir le territoire après son premier audition. Mais, elle a été signalée et interpellée à l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass (AIBD) le 13 décembre dernier.

Elle sera jugée demain mardi.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

ADVERTISEMENT