Interdiction des voyages nocturnes : l'Etat fait une exception

Les voyages de nuit ne seront pas interdits lors des évènements religieux tels que le Gamou et le Magal.

Les voyages de nuit interdits aux transporteurs publics de voyageurs pour limiter les accidents au Sénégal

Après le drame de Sikilo qui a couté la vie à 42 personnes, l'Etat du Sénégal a pris 23 mesures. Parmi celles-ci : l'interdiction de circuler des véhicules de transport public de voyageurs sur les routes interurbaines entre 23 heures et 5 heures. Une décision prise à l'issue d'une réunion gouvernementale au lendemain du drame de Sikilo.

Mais en conférence de presse, Mansour Faye a fait savoir qu’il y aura bel et bien des mesures d’allègement sur l’interdiction des voyages nocturnes surtout à l’occasion des grands événements comme le Gamou et le Magal.

Mansour Faye écarte toute démission…

Suite aux deux accidents survenus à Kaffrine et à Louga et qui a couté la vie à 64 personnes, des voix s’élèvent pour réclamer la tête de Mansour Faye. Le ministre des Infrastructures et des Transports, Mansour Faye n'est pas prêt de rendre le tablier.

"Nous sommes dans le temps de l’action et je conseille à ces citoyens d’avoir plus d’endurance. Moi, je me focalise sur la mission que le président a voulu bien me confier. Je ferai de mon mieux pour m’acquitter de mes tâches et d’apporter des solutions aux préoccupations des Sénégalais. Ceux qui parlent n’ont qu’à continuer’’, dit-il.

ADVERTISEMENT

...et menace les grévistes

En réponse à la grève annoncée par certains syndicats des transports routiers du Sénégal, le ministre Mansour Faye se montre menaçant. « Toutes les dispositions seront prises pour assurer le déplacement en toute sécurité des personnes », a-t-il mis en garde. Il rembobine : « les forces de défense et de sécurité prendront toutes les mesures idoines pour que toute personne qui tentera de barrer la route soit freinée et remise à la justice. » En d'autres termes, le ministre Mansour Faye met en garde ceux-là qui tenteront de barrer la route ou encore de caillasser les voitures des autres.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

OM : la punition de Pape Gueye levée

OM : la punition de Pape Gueye levée

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Paris : la visite de Macron au Salon de l'agriculture vire au chaos !

Paris : la visite de Macron au Salon de l'agriculture vire au chaos !

ADVERTISEMENT