La Cedeao exige l'abrogation de l’arrêté Ousmane Ngom

Après le parrainage, la Cour de justice de la Cedeao déchire encore le très controversé «arrêté Ousmane Ngom».

Un véhicule de Police stationné devant l'Assemblée nationale du Sénégal

.

La juridiction communautaire qui a pris cet arrêt hier matin à Accra, motive sa décision par le que ledit arrêté «viole la liberté d’expression».

Me Assane Dioma Ndiaye, auteur de la plainte contre l’Etat du Sénégal, a confirmé l’information tout en précisant que la Cour a délocalisé ses sessions dans la capitale ghanéenne durant la période du 22 au 31 mars.

Saisie par les organisations de défense des droits de l’Homme, à savoir la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme (LSDH) de Me Assane Dioma Ndiaye et la branche sénégalaise d’Amnesty international dirigée par Seydi Gassama, la Cour sous-régionale a ordonné à l’Etat du Sénégal de «prendre les mesures nécessaires pour abroger» ledit arrêté.

Ce n’est pas tout. La Cedeao donne à l’Etat a un délai de 3 mois pour faire un rapport sur l’état d’exécution de la mesure.

Institué le 20 juillet 2011, «l’arrêté Ousmane Ngom», du nom de l’ancien ministre de l’Intérieur sous le régime de Wade, interdisait toute manifestation (marches, sit-in) en centre-ville.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Santé : une grève illimitée envisagée

Santé : une grève illimitée envisagée

Burkina : Ibrahim Traoré proclamé président, Damiba déchu

Burkina : Ibrahim Traoré proclamé président, Damiba déchu

'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'

'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'