La prostituée vole le salaire de l'enseignant lors de leurs ébats sexuels

A.Diop, s’adonne à la prostitution. Elle est accusée par son client enseignant de lui avoir volé tout son salaire, au moment où ils étaient en pleins ébats sexuels.

prostitution senegal

A Diop. pratique le plus vieux métier du monde. Son activité lui a valu sa comparution à la barre de cette juridiction pénale, et pour cause. Un enseignant nommé A. Diédhiou et domicilié à Saly Portudal accuse la prostituée, avec qui il a entretenu des rapports sexuels dans sa chambre, de lui avoir tout volé tout son salaire lors des ébats.

Le vendredi 3 juin, alors que le pays s'embrase suite à la condamnation de Ousmane Sonko, l'enseignant après perçu son salaire, se rend dans un bar de la place à la recherche de prostituée. Après fait la connaissance de A. Diop âgé de 23 ans, ils décident, après marchandage, d'aller au domicile de l'enseignant pour un rapport sexuel tarifé moyennant 10 000 la passe.

Seulement au cours des ébats sexuels, l'enseignant qui se dit très satisfait de la partie de jambe en l'air avec la prostituée demande à celle-ci d'adopter une autre position différente de celle adoptée jusqu'ici. Et A. Diop demande alors à son client de décaisser encore un montant de 5000 FCFA qui est, selon elle, le prix de la position choisie par M. Diédhiou.

Ce dernier s'exécute rapidement et ouvre devant la fille de joie, son sac contenant son salaire, avant d'y retirer la somme de 5000 pour la paie. Et à la fin de leurs rapports sexuels, A. Diop qui ne dispose pas de carnet sanitaire, va retourner tranquillement au bar à la quête d'un autre client. En partant, elle avait chipé tout le salaire de Diédhiou.

Constatant que son argent a disparu, l'enseignant la retrouve au bar pour lui demander son salaire volé. La fille de joie nie catégoriquement. De leurs échanges houleux, il s'ensuit une vice altercation au cours de laquelle A. Diop assène un violent coup à la figure de son client. Le front enflé, l'enseignant va porter plainte contre la prostituée qui sera arrêtée.

ADVERTISEMENT

Jugée hier devant le tribunal de Mbour, A. Diop reconnait qu'elle s'adonne à la prostitution clandestine mais qu'elle n'a pas volé le salaire de son client. La fille sera relaxée au bénéfice du doute pour le vol mais elle a été condamnée à trois mois de prison assortis du sursis pour défaut de carnet sanitaire.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mikayil Faye, la nouvelle pépite sénégalaise montante de la Masia

Mikayil Faye, la nouvelle pépite sénégalaise montante de la Masia

Pendant que Baidy Amar agonisait, ses amis lui ont volé 17 millions FCFA

Pendant que Baidy Amar agonisait, ses amis lui ont volé 17 millions FCFA

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Agression de MNF à dans son quartier : le 7e cas en un mois

Agression de MNF à dans son quartier : "le 7e cas en un mois"

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

ADVERTISEMENT