Les conditions de détention de Bassirou Diomaye Faye durcies

L’administration pénitentiaire a durci drastiquement les conditions de détention de Bassirou Diomaye Faye. Ainsi, non seulement ses visites ont été restreintes, mais, selon des sources proches de son entourage, le candidat de la coalition Diomaye Président serait mis à l’isolement.

Bassirou Diomaye Faye

Les nouvelles ne sont pas bonne pour Bassirou Diomaye Faye emprisonné à la prison du Cap Manuel. Après le rejet de sa demande de liberté provisoire, la Coalition Diomaye Président informe que les conditions carcérales de l’inspecteur des impôts sont rendues plus contraignantes.

Il y a eu une modification unilatérale de ses jours de visite. Désormais, le candidat Bassirou Diomaye Faye ne peut recevoir de visites que les mardis et mercredis, et ce dans l’enceinte même de la Cour. Pis, il lui est interdit de communications téléphoniques sous prétexte que le candidat à l’élection présidentielle dont la campagne commence dans deux jours entretient des conversations dont l’objet est politique.

Ce n'est pas tout. Bassirou Diomaye Faye est victime d'un harcèlement continu car sa chambre est désormais perquisitionnée à tout bout de champ. Il y a également une "absence de mesures sécuritaires malgré son statut de candidat à l’élection présidentielle du 25 février 2024 et des alertes multiples sur de probables altérations de la nourriture qui lui est servie (le candidat Bassirou Diomaye Faye ne prend plus le petit déjeuner)".

La coalition Diomaye Président dénonce cet acharnement contre son candidat. « Nous dénonçons fermement cette énième violation du principe d’égalité entre les candidats à l’élection présidentielle du 25 février 2024. Nous réclamons la libération immédiate de Bassirou Diomaye Faye pour qu’il participe activement à la campagne électorale », souligne le document.

En tout état de cause, renseigne la même source, « l’Etat du Sénégal a la responsabilité d’assurer sa protection s’il décide injustement de le maintenir dans les liens de la détention ». En somme, la Coalition Diomaye Président indique que Macky Sall, Aissata Tall Sall et Amadou Ba seront tenus pour responsables de toute atteinte à l’intégrité physique ou morale du candidat Bassirou Diomaye Faye.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT