Liberté 6 : un réseau de dealer géré par un étudiant, un élève et un tailleur tombe

Un étudiant, un élève en classe de Terminale et un tailleur ont été arrêtés avec 59 sachets de plusieurs variétés de drogue et du matériel de conditionnement saisis.

police senegal

Une autre bande de dealers et trafiquants de drogue présumés a été interpellée à Liberté 6 Extension. Il s'agit de l'élève en classe de terminale M. Touré, de l'étudiant M. Diagne et du tailleur A. M. Ndiaye qui sont dans les liens de la détention depuis le 26 avril dernier. Ce trio, rapporte Les Echos, été inculpé pour offre ou cession de drogue et complicité dudit chef. Il ressort de l'enquête que c'est l'élève M. Touré qui proposait à sa clientèle plusieurs variétés de stupéfiants.

Lorsque cette information est tombée dans l'oreille des éléments de la Division des investigations criminelles, ils ont installé un dispositif de surveillance devant son domicile à Liberté 6 Extension. Ainsi, ils ont vu l'étudiant M Diagne remettre au tailleur A. M. Ndiaye un sachet de haschich. Sur le coup, ils ont été tous deux arrêtés par les flics qui ont aussi fait une descente inopinée dans la chambre de l'élève M. Touré.

En faisant leur perquisition, ils ont découvert 29 sachets de haschich, 30 sachets de cannabis, deux appareils de pesage, deux paires de ciseaux et des emballages. Sommairement interrogé, A.M. Ndiaye a révélé aux policiers qu'il est un simple consommateur de drogue. Il a confié que c'est M. Touré qui est son seul et unique fournisseur. C'est au téléphone qu'il passait sa commande, dit-il. M. Touré, quant à lui, a avoué sa qualité de trafiquant de drogue. Il a affirmé avoir débuté cette activité illicite depuis 5 mois.

C'est auprès d'un certain Malick qu'il s'approvisionnait, souligne-t-il. Avant d'ajouter que sa dernière commande est à 15.000 F Cfa. Pour effectuer la livraison de ses commandes, précise M. Touré, il demandait les services de son ami M. Diagne. Ces aveux ont été confortés par ce dernier au cours de son audition préliminaire. Le prévenu M. Diagne a déclaré qu'il livrait gratuitement cette drogue.

ADVERTISEMENT

À la barre des flagrants délits de Dakar où ils ont été jugés hier, jeudi, ces prévenus qui habitent tous à Liberté 6, ont contesté tous les aveux qu'ils ont faits lors de l'enquête préliminaire. M. Touré, interrogé par le juge, a soutenu que la drogue saisie appartient à un ami à lui. A.M. Ndiaye de son côté a dit qu'il ne connaît pas M. Touré. En plus, ajoute-t-il, il n'a jamais flirté avec la drogue.

Le procureur a requis 2 ans de prison ferme contre M. Touré et M. Diagne pour des faits d'offre ou cession de drogue et de complicité. Concernant A.M. Ndiaye, il a sollicité une peine de prison ferme de 3 mois contre lui pour détention de drogue en vue de l'usage. Me Iba Mar Diop et son confrère, dans leurs plaidoiries, ont demandé au tribunal de donner une dernière chance à M. Touré et M. Diagne en requalifiant les faits en détention de drogue en vue de l'usage afin de leur permettre de retourner sur le droit chemin. Après les débats, le tribunal a fixé le délibéré pour le 7 mai prochain.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT