L'insolite astuce d'un gang pour dépouiller un colonel des Douanes

Une bande de malfaiteurs a simulé un accident de la circulation pour dépouiller un colonel des Douanes.

Cambriolage

Un trio de malfaiteurs bien connus des fichiers judiciaires, ont concocté un plan insolite qui leur a permis de faire plusieurs victimes à Dakar. Leur modus operandi ? Ils simulaient un accident de la circulation pour ensuite dépouiller leurs victimes. L'Obs rejoue le film de leur sale besogne : M. M. Fall entre en premier en jeu.

En marchant à grandes enjambées au bord de la route, il fait exprès de cogner violemment le rétroviseur, côté passager à l’aide des bagues qu’ils portent. Toute l’attention du chauffeur du véhicule est captée par ce fait, alors les deux autres, Coulibaly et Cissokho, contournent le véhicule côté passager pour voler tout ce qui est à portée de main.

Leur technique a marché comme sur des roulettes plusieurs fois. Mais au cours de leur dernière opération, ils ont mordu à l’hameçon sans le comprendre. Ce soir du 8 mars 2023, ils ont jeté leur dévolu sur Ousmane Sagne, un colonel des Douanes. Les 3 malfaiteurs ont repéré son véhicule au niveau de la Cité Keur Gorgui.

Comme d’habitude, en tout cas, selon les accusations, Moustapha a violemment heurté le rétroviseur de son véhicule. Le colonel des Douanes freine automatiquement et baisse sa vitre pour s’enquérir des faits. Rapidement, Moustapha contourne le véhicule pour venir du côté conducteur. Il dit au colonel qu’il l’a heurté et l’a légèrement blessé, permettant ainsi à ses acolytes de dérober les sacs qu’il a déposés sur le siège passager.

Le colonel dépose une plainte au niveau de la Division des investigations criminelles. Alors que les enquêteurs étaient en quête d’une piste, une autre plainte s’ajoute à la longue liste. Cette fois-ci, la victime répond au nom de Baye Dame Ndour. Avec le même modus-operandi, le trio a dérobé ses deux sacs contenant divers documents confidentiels, un ordinateur portable et un iPhone 14.

ADVERTISEMENT

Les caméras de surveillance du ministère de l’intérieur ont permis de les identifier. Mamadou Moustapha Fall a été le premier à être arrêté. Confondu, il coopère et dénonce ses complices. Il a reconnu avoir participé à un autre vol dans des cas similaires. La perquisition effectuée à son domicile a permis la découverte de 10 sacs et 9 pochettes de marques différentes, des devises de différents pays, un passeport sénégalais, établi au nom de Mame Gnagna Faye, deux bagues.

Coulibaly qui purge déjà une peine pour des faits similaires a été trahi par sa démarche boiteuse. Cissokho qui a pris la tangente est actuellement localisé au Maroc. Moustapha Fall et Massamba Coulibaly ont été jugés hier devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Devant la barre, ils ont suivi une ligne de dénégation systématique. Moustapha et Coulibaly ont juré par tous les saints n’être mêlés ni de près ni de loin à cette affaire. Même confondus avec les vidéos de surveillance, ils ont campé sur leur position. Le parquet a requis contre eux 2 ans d’emprisonnement ferme. Délibéré au 27 juillet prochain.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT