Litige foncier : le pire évité de justesse à Keur Mousseu

Des pneus brûlés sur la chaussée, un promoteur immobilier qui a échappé belle à bord de son véhicule suite à une course-poursuite digne d'un film hollywoodien. Telle est une séquence des affrontements qui ont éclaté entre les employés et les vigiles d’une exploitation agricole à Keur Mousseu.

Des manifestants ont tenu tête aux FDS à Ngor lors de violentes protestations suite à un litige foncier, mardi 9 mai 2023

Il s'en est vraiment fallu de très peu, ce vendredi matin 19 avril 2024, pour que l'irréparable ne se produise dans la commune de Keur Mousseu, département de Thiès). Depuis quelques jours, le feu couve dans cette localité. La raison, un litige foncier oppose un promoteur immobilier à la tête de la Société Nouvelle Ville (SNV) et un agro-businessmen, gérant du projet agricole Qualité Végétale Sénégal (QVS). Les deux hommes d'affaires se disputent des hectares de terre dans cette zone, devenue un foyer de tension avec des risques d’affrontements chaque jour que Dieu fait.

Ce matin, les populations des communes de Keur Mousseu et Diass et des villages environnants, qui se trouvent être les travailleurs de QVS, sont sorties en masse, en colère, pour aller barrer, un instant, l’autoroute à péage, à hauteur de Kirène.

Un promoteur immobilier propriétaire de 65 ha cherche à étendre sa propriété sur 110 ha. Une extension qui, malheureusement, risque d'empiéter sur les 185 ha de Qualité Végétale Sénégal (Qvs), une société qui a signé un protocole d’exploitation avec le Ministre de l’Environnement d’alors, Abdou Karim Sall.

Ce protocole de 2019 avait attribué à QVS 185 hectares à exploiter pendant 25 ans, selon Mbaye Seck, conseiller technique en communication dudit projet agricole. Seulement, le promoteur immobilier Tidiane Diawara, de la Société Nouvelle Ville, s'est présenté sur les lieux avec un décret lui concédant 65 hectares qu’il veut étendre à 110.

ADVERTISEMENT

À signaler que le promoteur immobilier a déjà borné plusieurs hectares de la zone litigieuse. Ce dernier qui attendait, ce matin, l’arrivée, sur les lieux, des gendarmes de la Dscos, qui lui ont fait faux bond, a dû vite rebrousser chemin, se dérobant par la fuite pour se sauver de la furie des travailleurs de QVS.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Ce que Bah Diakhaté et l’imam Cheikh Tidiane Ndao ont dit au Juge !

Ce que Bah Diakhaté et l’imam Cheikh Tidiane Ndao ont dit au Juge !

Sébikotane : deux jeunes meurent dans un accident de la circulation

Sébikotane : deux jeunes meurent dans un accident de la circulation

Redressement fiscal : les Impôts réclament 4 milliards aux Turcs de Summa

Redressement fiscal : les Impôts réclament 4 milliards aux Turcs de Summa

Le film de l'agression du prêtre François Diagne

Le film de l'agression du prêtre François Diagne

Papouasie-Nouvelle-Guinée: plus de 2 000 personnes ensevelies dans le glissement de terrain

Papouasie-Nouvelle-Guinée: plus de 2 000 personnes ensevelies dans le glissement de terrain

Attaque armée à Kédougou : plusieurs millions de francs CFA emportés, un jeune malmené

Attaque armée à Kédougou : plusieurs millions de francs CFA emportés, un jeune malmené

Sexe sur internet : un enfant sur huit dans le monde exposé ou exploité (étude)

Sexe sur internet : un enfant sur huit dans le monde exposé ou exploité (étude)

Deux Sénégalais morts en Espagne : le Secrétaire d'État annonce une enquête

Deux Sénégalais morts en Espagne : le Secrétaire d'État annonce une enquête

Union européenne : 30.000 visas accordés aux Sénégalais en 2023

Union européenne : 30.000 visas accordés aux Sénégalais en 2023

ADVERTISEMENT