Opération de sécurisation à Dakar : les chiffres alarmants de la gendarmerie

La Gendarmerie nationale a récemment lancé des opérations de sécurisation à Dakar pour faire face à la recrudescence inquiétante des agressions. Ces efforts ont découlé sur l'interpellation de plusieurs délinquants, la saisie de véhicules et de motos, ainsi qu'à la destruction de 70 baraques utilisées comme lieux de refuge par des criminels.

Gendarmerie sénégalaise

Le Général Moussa Fall, Haut Commandant de la Gendarmerie, a réagi à cette situation en donnant comme instructions d’intensifier les opérations de sécurisation à l'échelle nationale. Sous la direction du lieutenant-colonel Abdou Mbengue, la Légion de gendarmerie de Dakar a organisé des patrouilles étendues dans la capitale, rapporte L’Observateur.

Au cours de ces patrouilles, 306 personnes ont été contrôlées, parmi lesquelles figuraient 236 étrangers. Des interpellations ont eu lieu, dont cinq Guinéens et un Sierra-léonais, en lien avec les récentes agressions signalées dans certains quartiers de Dakar. Ces mesures visent à renforcer la présence des forces de l'ordre et à dissuader toute activité criminelle.

En parallèle, les opérations ont conduit à la destruction de 78 baraques situées dans des zones identifiées comme des refuges pour des individus indésirables. De plus, la Gendarmerie a saisi 65 véhicules, 125 motos, 1 charrette, 35 bonbonnes de gaz et 1 arme de type carabine mauser calibre 12.

L'objectif principal est de garantir la sécurité des citoyens sénégalais et de rétablir la quiétude dans les quartiers touchés par les récentes vagues d'agressions.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT