Plainte contre Souleymane Téliko : Madiambal entendu le 28 décembre

La commission d’instruction de la Cour suprême a envoyé, avant-hier, à Madiambal Diagne, une convocation à comparaître pour le 28 décembre prochain.

Teliko-vs-Madiambal

Suite et pas fin de l'affaire opposant Souleymane Teliko à Madiambal Diagne La procédure se poursuit au niveau de la Cour suprême… En effet, le juge Moustapha Bâ et ses collègues de la commission d’instruction, déjà à pied d’œuvre dans cette affaire, vont commencer l’interrogatoire par le plaignant, en l’occurrence le patron du groupe Avenir Communication.

Ainsi, Madiambal Diagne a été convoqué le 28 décembre prochain par la commission dans le cadre de cette affaire. C’est au patron du Groupe Avenir Communication, en effet, de s’expliquer d’abord et d’éclaircir sur les griefs reprochés à l’ancien président de l’Union des magistrats sénégalais (Ums), étant donné que c’est lui qui poursuit. Madiambal Diagne devra se présenter non pas à la Cour suprême, mais plutôt au niveau de leur annexe sise à l’Avenue Béranger, derrière la préfecture. Cette annexe, faut-il le souligner, n’a pas été pris pour la circonstance, mais elle a toujours existé et certains magistrats y ont leurs bureaux. C’est là-bas, semble-t-il, que la commission va s’installer pour mener son instruction.

A l’instar de la commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), cette commission de la Cour suprême va instruire à charge et à décharge ; poser tous les actes d’instruction nécessaires pour tirer au clair cette affaire, avant de rendre son ordonnance qui peut être une ordonnance de renvoi devant la Chambre criminelle de la Cour suprême ou une ordonnance de non-lieu si elle trouve qu’il n’y a aucune charge et qu’il n’y a pas lieu à poursuivre le juge. C’est dire que Souleymane Teliko va également se présenter devant les juges pour répondre à leurs questions et une confrontation est également à envisager.

Pour rappel, Madiambal Diagne poursuit le juge Souleymane Teliko devant la Chambre criminelle de la Cour suprême pour diffamation, dénonciation calomnieuse et injures publiques. En clair, il reproche au magistrat de l’avoir accusé de fait de viol, lors de l’audience du 3 juin dernier.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Les sénégalais valident le nouveau clip de Dieyla 'Yaw la

Les sénégalais valident le nouveau clip de Dieyla 'Yaw la"

Les premières nominations du Gouvernement Amadou BA

Les premières nominations du Gouvernement Amadou BA

Mimi Touré a déposé sa démission

Mimi Touré a déposé sa démission

Netflix visé par la justice de certains États du Golfe

Netflix visé par la justice de certains États du Golfe

Russie : Meta a démantelé un important réseau de désinformation

Russie : Meta a démantelé un important réseau de désinformation

Giorgia Meloni en pôle pour devenir la prochainePremière ministre

Giorgia Meloni en pôle pour devenir la prochainePremière ministre

Arabie Saoudite: le prince Mohammed Ben Salmane nommé premier ministre

Arabie Saoudite: le prince Mohammed Ben Salmane nommé premier ministre

Dans les coulisses du 1er Conseil des ministres du gouvernement Amadou Bâ

Dans les coulisses du 1er Conseil des ministres du gouvernement Amadou Bâ

Premier conseil des ministres du Gouvernement Bâ: plusieurs nominations en vue

Premier conseil des ministres du Gouvernement Bâ: plusieurs nominations en vue