Podor : des jumelles meurent noyées

La pirogue venait de la localité mauritanienne séparée de la ville par le fleuve Sénégal.

fleuve-senegal-senegal

Il était 19 heures quand le piroguier de nationalité mauritanienne transportait avec sa pirogue de fortune une femme, en compagnie de ses filles jumelles, qui rentrait de Nouakchott pour passer quelques jours à Podor, chez ses parents, avant de rejoindre son foyer conjugal à Dagana.

A quelques mètres de la rive, la pirogue s’est renversée. Le piroguier et la femme en sortent indemnes. Et ce sont leurs cris qui ont fait venir les habitants du quartier Souima pour les premiers secours. La présence de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers a permis de retrouver le corps sans vie d’une des deux filles.

Dans l’après-midi, le corps de l’autre fille a été retrouvé. La gendarmerie a déjà ouvert l’enquête pour déterminer les causes du chavirement de la pirogue. Les deux jumelles étaient âgées de neuf ans.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT