Pour soigner sa maladie : une dame envoutée et grugée de 42 millions par un charlatan

Cultivateur de son état, Omar Kama. D a dérobé toute la fortune de Nathalie.T pour dit-t-il la soigner mystiquement. Lui et son ami ont envouté la dame. Elle a vendu son terrain et a perdu son travail à cause de sa maladie qu’elle voulait soigner.

Charlatanisme-en-Afrique

Les faits remontent en 2019. Rencontrée à Mbour, la dame Teixeira a rallié la frontière Sénégambienne, à la basse Casamance pour rejoindre son bourreau qui l’a accueilli dans sa maison familiale. Tard dans la soirée, il lui a proposé de l’amener chez l’un des plus grands marabouts car son cas est plus complexe que prévu. Arrivée sur place, elle l’a exposé en plus de sa maladie, sa pression par rapport au mariage.

Premièrement, le vieux lui a demandé 1 million 700 francs CFA pour, dit-il, acheter des corans, des nattes et faire le nécessaire. Avant de lui remettre une bague et l’ordonna de la porter tout le temps. Rentrée à Dakar, ses maux de tête se sont amplifiés mais la dame n’y voyait que du feu. Dans la foulée la dame a fait un prêt bancaire de 12 millions qu’il a directement remis à son marabout.

À la rencontre qui s’en est suivie, les deux vieux l’ordonnent de rédiger tous ses biens sur papier. Ils lui demandent de se débarrasser de son terrain lui faisant croire qu’il est hanté et elle risque d’y laisser sa vie le poussant à le vendre à une agence immobilière à 15,3 millions de francs CFA qu’elle a encore reversés au charlatan du village.

Placé sous mandat de dépôt, Kama Cissé a comparu à la barre du tribunal des flagrants délits, le 11 octobre 2022 pour les chefs de Charlatanisme et escroquerie. Interpellé sur la question, il renseigna qu’il s’était rendu à Mbour à la suite d’une convocation du préfet de l’époque.

ADVERTISEMENT

Ainsi, la robe noire réclame 100 millions à titre de dommages et intérêts. Convaincue de la culpabilité du prévenu, la parquetière requiert l’application de la loi. Cependant, Me Kayossi qui juge démesuré le montant sollicité par la partie civile, trouve que ce n’est pas en mettant en prison ces gens-là que l’on parviendra à stopper l’hémorragie. De son avis, la société a besoin de ces charlatans. Pis, la dame est venue se soigner, elle n’a pas trouvé le résultat escompté qu’elle veut se faire restituer l’argent. Alors que ça ne marche pas comme ça.

Son confrère en appui, soutient qu’il n’y a pas eu de manœuvres frauduleuses dans ce dossier. Toutefois, le tribunal, la délibération, a reconnu coupable Omar K. Cissé des faits de charlatanisme d’escroquerie. Il a écopé de deux ans d’emprisonnement dont un ferme et est condamné à allouer 45 millions à Nathalie à titre de dommages et intérêts.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT