Presse: 228 nouvelles cartes nationales de presse distribuées aujourd'hui

La commission nationale de la carte de presse a tenu aujourd'hui dans les locaux de la maison de presse Babacar Touré sa huitième séance de distribution de cartes de presse aux journalistes et aux techniciens de médias.

Daouda Mine, Président de la commission nationale de la carte de presse

Cet après midi, la commission nationale de la carte de presse, avait convié 228 journalistes et techniciens de médias pour leur délivrer la nouvelle carte de presse. Pour obtenir ce document, les journalistes sont tenus de passer par une procédure définie par le code de la presse.

Selon ce code, les journalistes sont tenu de fournir un diplôme en journalisme provenant d'une école reconnue par l'État. Depuis 2010 on ne savait pas qui est qui, nous sommes dans la phase d'assainissement de la presse a déclaré le président du conseil pour l'observation des règles d'éthique et de déontologie dans les médias (CORED) Mamadou Thior.

Sur le terrain, il faut dénoncer les non professionnels qui ternissent l'image de la presse conseille le président du Cored aux nouveaux récipiendaires de la carte nationale de presse. Dès l'entame de ses propos le président de la commission nationale de la carte de presse, Daouda Mine est revenu sur le nombre de cartes déjà produites et les motifs des rejets de certaines demandes. Nous avons reçu jusque là 1316 demandes de cartes, cependant nous en avons validé 737 cartes et 508 sont produites annonce Daouda Mine.

Concernant les demandeurs sans diplômes en journalisme, une commission de validation des acquis de l'expérience fut créée selon Daouda Mine. 105 demandeurs sont déjà passés devant la commission ajoute t-il.

Par ailleurs, la durée de validité de la nouvelle carte nationale de presse est de 3 ans. Le détenteur de la carte est contraint au respect strict des règles éthiques et de déontologie. Tout manquement à ces règles peut entrainer le retrait temporaire ou définitif de la carte. À partir du 1er Septembre, la carte nationale de presse sera exigible sur le terrain, dans les services publics, ambassades.

ADVERTISEMENT

Dans les jours à venir, il y aura un arrêté exigeant la carte nationale de la presse sur toute l'étendue du territoire promet le président de la commission Daouda Mine.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT