ADVERTISEMENT

Carte presse : la date d’exigibilité repoussée au 1er décembre 2022

La date d'exigibilité de la carte nationale de presse, qui avait été fixée pour le 1er septembre 2022, a été reportée au 1er décembre 2022.

carte de presse (2)

Nouveau report ! Initialement fixée pour le 1er septembre 2022, la date d’exigibilité de la carte nationale de presse va finalement être officiellement utilisée à partir du 1er décembre prochain. Ce, en raison du temps de traitement des demandes et pour permettre aux personnes éligibles d'être dans les meilleures dispositions pour jouir des droits attachés à la reconnaissance de leur qualité de journaliste ou de technicien des médias, la commission a décidé de repousser la date d'exigibilité de la carte nationale de presse pour permettre ceux déjà cités, de remplir les critères exigés.

ADVERTISEMENT

Au total, 696 cartes de presse ont été délivrées depuis le lancement, en mars 2021, de la campagne d’enrôlement. Depuis l’ouverture des dépôts, nous avons pu examiner 1 400 dossiers, nous en avons validé 794 demandes qui répondent aux critères édictés par le code de la presse. 98 sont présentement en production;

La carte a une durée de validité de 3 ans. Elle doit être renouvelée 3 mois avant expiration. En cas de manquement du journaliste dans l’exercice de la profession, le titulaire de la carte sera condamné par Conseil national pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie dans les médias (Cored). La décision prise par celle-ci sera la même qui sera appliquée par la commission nationale de la carte de presse. Elle peut aller jusqu’au retrait définitif.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Chelsea : Ziyech se rapproche du PSG

Chelsea : Ziyech se rapproche du PSG

Yerim Seck trainé en justice par le Cices

Yerim Seck trainé en justice par le Cices

Les dessous du télescopage entre Pape Diouf et Wally au Bara mundi

Les dessous du télescopage entre Pape Diouf et Wally au Bara mundi

PSG : la MNM, un trio qui pose question

PSG : la MNM, un trio qui pose question

Clap de fin dans l'affaire dite des '94 milliards'

Clap de fin dans l'affaire dite des '94 milliards'

Corruption : le Sénégal stagne dangereusement dans la zone rouge

Corruption : le Sénégal stagne dangereusement dans la zone rouge

Bonne gouvernance en Afrique : Un Sénégal à deux visages

Bonne gouvernance en Afrique : Un Sénégal à deux visages

Les excuses de Mollah Morgun à Ousmane Sonko

Les excuses de Mollah Morgun à Ousmane Sonko

Le rôle des Africains dans le développement du Mobile Banking

Le rôle des Africains dans le développement du Mobile Banking

ADVERTISEMENT