Prostituée nigériane tuée : les aveux effroyables de son petit ami

Du nouveau dans l'enquête sur la prostituée nigériane tuée puis jetée dans la rue près d'un terrain de football du village de Diyabougou à Bakel.

prostituee-afrique

Un crime crapuleux secoue le village de Diyabougou sis dans le département de Bakel suite à la découverte macabre d’une prostituée répondant au nom de Aicha. Son corps sans vie a été retrouvé près du terrain de football du village. Elle était une belle de nuit originaire du Nigéria et mère d’un enfant.

Selon des sources de L'Observateur, la brigade de gendarmerie de Kéniéba va hériter du dossier, à la faveur d'un soit transmis du délégué du procureur de Tamba. Le drame remonte au 3 janvier dernier. Ce jour, aux environs de 8 heures, les orpailleurs du village sont alertés de la découverte macabre d'une jeune femme, abandonnée au terrain de football du village. La gendarmerie qui a procédé aux constats d'usage relève des traces de strangulation au cou de la victime nigériane, identifiée sous le nom de Aïcha. Sur la scène du drame, les pandores retrouvent son soutien-gorge et ses chaussures à quelques mètres de la dépouille.

Au cours des investigations, l'enquête va cibler le petit ami, originaire du Mali. Sur des habits que ce dernier avait portés le jour du drame, les hommes en bleu vont relever des traces de sang. Le suspect est ainsi embarqué puis conduit sous bonne escorte à la brigade de Kéniéba, où il sera placé en garde à vue.

Là, pressé de questions, le suspect craque et passe à table. Il confesse être l'auteur de ce crime et parle d'une vive dispute au cours de laquelle il reconnaît avoir asséné un violent coup à sa copine qui, dit-il, s'est affalée avant de rendre l'âme.

Ayant réalisé la gravité de son acte criminel, le mis en cause dit avoir conduit la dépouille au terrain de football du village et l'y a abandonnée. Il devrait être présenté lundi prochain au parquet local, rapporte L’Observateur.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mbour : l’incroyable histoire du couple qui a donné naissance et baptisé sa fille en prison

Mbour : l’incroyable histoire du couple qui a donné naissance et baptisé sa fille en prison

Parfums volés : 2 ans de prison avec sursis pour Gris 2

Parfums volés : 2 ans de prison avec sursis pour Gris 2

Suspendu 4 ans, Pogba prend la parole

Suspendu 4 ans, Pogba prend la parole

'Je vais quitter TikTok: la triste annonce du comédien Boss

'Je vais quitter TikTok": la triste annonce du comédien Boss

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna:  'c'est une stratégie de Macky Sall'

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna: 'c'est une stratégie de Macky Sall'

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de yamba

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de "yamba"

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

ADVERTISEMENT